La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/260228765?autoplay=1 Frederic-Frery-Frederic-Frery-Ces-decideurs-qui-perseverent-dans-l-erreur-le-piege-de-l-engagement-7359.jpg
16/04/201803:04

Avez-vous déjà rencontré cette situation absurde dans laquelle on continue à investir sur un projet alors qu'il est en train d’échouer ? Si c’est le cas, vous avez été impliqué dans ce qu’on appelle en psychologie une escalade d’engagement, et c’est un piège mental que tout décideur doit s’efforcer d’éviter.

 

Imaginez que l’on vous propose d’investir 5 millions d’euros dans une seule entreprise, soit l’entreprise A, soit l’entreprise B. Après avoir méticuleusement analysé leur situation respective, supposons que vous choisissiez d’investir dans l’entreprise A. On vous indique alors que deux ans plus tard, l’entreprise A, dans laquelle vous avez investi, est au bord du dépôt de bilan. En revanche, l’entreprise B, dans laquelle vous n’avez pas investi, dégage une bonne rentabilité. Vous devez désormais investir 10 millions d’euros. Laquelle des deux entreprises allez-vous choisir ?

 

Eh bien si vous êtes comme la majorité des décideurs qui ont été mis dans cette situation, vous allez de nouveau investir dans l’entreprise A. Pourquoi ? Parce qu’il est plus facile de persévérer dans l’erreur que de renier nos décisions. Et puis, avec un peu de chance, vous pourrez peut-être sauver l’entreprise A, ce qui démontrera que votre première décision n’était pas si mauvaise après tout. Bien entendu, si l’on ne vous fait jouer qu’à la seconde partie de l’expérience, avec une entreprise A en mauvaise posture et une entreprise B en très bonne santé, vous investirez dans celle qui se porte bien, car vous ne serez pas engagé par votre première décision.

 

En stratégie, l'engagement est redoutable

 

Imaginez maintenant que votre première décision d’investissement soit mauvaise, puis la seconde, puis la troisième. Au bout d’un certain temps, vous ne pouvez plus vous arrêter, car continuer à investir devient la seule manière de récupérer tout ce que vous avez déjà perdu. Une fois entraîné dans cette escalade d’engagement, un décideur peut ainsi conduire son entreprise à la ruine.

 

L’engagement est particulièrement redoutable en stratégie. Par définition, la stratégie consiste à allouer des ressources qui engagent l’entreprise dans le long terme. Si vous changez constamment vos choix d’allocation de ressources, vous n’avez pas de stratégie. Sans engagement sur les choix d’allocation de ressources, vous ne faites pas de la stratégie, vous êtes dans l’agilité permanente. Or, si vos choix d’allocation de ressources ne sont pas les bons, vous devez avoir le courage – particulièrement rare – de renier vos engagements. C’est là un des paradoxes fondateurs de la stratégie : elle exige à la fois l’engagement et la capacité à le renier lorsque c’est nécessaire.

 

De fait, comment mettre fin à une escalade d’engagement ? La solution la plus fréquente consiste à remplacer le décideur et à en nommer un nouveau. En effet, si vous êtes naturellement engagé par vos propres décisions, vous risquez de l’être beaucoup moins par celles de vos prédécesseurs. Par conséquent, si vous voulez conserver un poste de décideur, évitez à tout prix le piège de l’engagement.


En savoir plus

Mots clés : DirigeantsStratégieEchecEngagementDécisionPiège

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier