Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Détectez le modèle économique caché d'une entreprise

Enregistré le mardi 6 novembre 2018 . 3 min. 22

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Vous pensez certainement que le modèle économique d’une entreprise est facile à identifier. A priori, un boulanger gagne de l’argent en vendant du pain, Hertz en louant des voitures et McDonald’s en servant des hamburgers. Pourtant, ce n’est pas aussi simple, et le véritable modèle économique de certaines entreprises est bien moins évident qu’il n’y paraît.

 

Fondamentalement, le modèle économique d’une entreprise décrit la manière dont elle gagne de l’argent. Il s’agit de répondre à trois questions : quelle est la valeur créée ? Comment cette valeur est-elle créée ? Et pourquoi cette création de valeur permet-elle de dégager un profit ? Définir un modèle économique consiste à se demander à quels clients on s’adresse, de quelle manière on le fait et d’où vient la rentabilité.

 

La complexité de certains modèles simples en apparence

 

En apparence, certains modèles économiques sont simples. La plupart des entreprises industrielles – à l’image des constructeurs automobiles – gagnent ainsi leur vie en concevant, en fabriquant et en vendant des produits à leurs clients. L’important est alors de s’assurer que la valeur créée – c’est-à-dire le prix que le client considère comme légitime pour acheter le produit – est bien supérieure aux coûts qu’il a fallu mobiliser pour l’obtenir. Ce n’est qu’à cette condition qu’il sera possible de dégager un profit. Or, sur une voiture à 20 000 euros, un constructeur généraliste comme Renault ou Peugeot ne gagne en fait que quelques centaines d’euros, d’où la volonté de la plupart d’entre eux de vendre aussi des financements, de l’assistance ou des assurances.

 

 Le cas des boulangers est un peu plus subtil. En général, ils ne dégagent pas de profit sur la baguette de pain – qui sert de produit d’appel – mais beaucoup plus sur les pâtisseries. Il en est de même pour les hypermarchés, qui la plupart du temps perdent de l’argent sur le non alimentaire, mais en gagnent sur l’alimentaire. Le non alimentaire (par exemple le textile ou l’électronique) sert donc à attirer le client, qui une fois sur place achètera de la nourriture. À propos des hypermarchés, leur modèle économique recèle une autre facette essentielle : les placements financiers. Vous payez vos achats comptant, alors que le magasin paye ses fournisseurs longtemps après. Dans l’intervalle, il peut donc placer cet argent et vivre des intérêts.

 

Le modèle des loueurs de voiture est encore plus élaboré. Ils achètent des voitures en grande quantité aux constructeurs automobile, ce qui leur permet de négocier d’important rabais et d’obtenir des délais de paiement de plusieurs mois. Ils peuvent alors louer les voitures, et lorsque le moment est venu de les payer, ils les revendent en occasion à un prix proche du tarif qu’ils ont négocié.

 

Le cas de McDonald’s est tout aussi complexe. Contrairement à ce que vous pourriez penser, McDonald’s n’est pas une entreprise de hamburgers, mais une entreprise immobilière. En effet, 80 % de la rentabilité de McDonald’s vient de la location des restaurants à ses franchisés. Même si les hamburgers se vendent moins bien, McDonald’s continue à percevoir ses loyers : en 2017, alors que son chiffre d’affaires a baissé de 7 %, son bénéfice a augmenté de 11 %.

 

Au total, faites attention : bien des entreprises gagnent de l’argent d’une manière qui n’est pas aussi évidente que vous pourriez le croire, et un modèle économique peut tout à fait en cacher un autre.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER