La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/133732742?autoplay=1 Frederic-Frery-Le-vrai-talent-du-stratege-3971.jpg
17/11/201503:00

Pour Precepta Stratégiques, Frédéric Fréry, professeur à ESCP Europe, nous livre son bilan sur les qualités à avoir pour être un bon stratège. Selon lui, un vrai stratège a une véritable capacité politique...

 

"Imaginez la scène. Vous avez rigoureusement réalisé le diagnostic stratégique de votre entreprise. Vous avez méticuleusement analysé l’environnement concurrentiel, grâce à des outils tels que le PESTEL, la construction de scénarios, les 5 forces de la concurrence ou les groupes stratégiques.

Parallèlement, vous avez soigneusement analysé les forces et les faiblesses de votre entreprise, ce qui vous a permis d’identifier précisément sa capacité stratégique. Grâce à la confrontation de ces différentes analyses, vous avez formulé des recommandations stratégiques pertinentes, cohérentes et solidement étayées. Vous en faites une présentation PowerPoint que vous exposez à votre direction générale.

Et là, un des membres influents du comité de direction réagit négativement « je ne suis pas d’accord avec vos conclusions ». Vous recommencez votre démonstration, sûr de la rigueur de votre démonstration, mais il vous coupe « oui, j’ai compris vos arguments, mais j’aime pas, je le sens pas ».
D’après-vous, quel sera le devenir de votre superbe diagnostic et de vos remarquables recommandations ?


Cette situation illustre un point souvent négligé par les apprentis stratèges : pour être un stratège, il ne suffit pas d’avoir d’excellentes capacités de synthèse et d’excellentes capacités d’analyse. Ce qui in fine fait le vrai talent du stratège, c’est sa capacité politique.


Si vous n’êtes pas capable de convaincre vos supérieurs de la pertinence de vos recommandations, vous vous exposez à de douloureuses frustrations. De même, un dirigeant qui n’est pas capable de faire adhérer ses collaborateurs à sa stratégie ne peut que se lamenter de la voir échouer. En fait, on pourrait même dire que pour être un véritable stratège, il vaut mieux être un peu moins intelligent et un peu plus politique plutôt que le contraire.


Or, si l’esprit d’analyse et l’esprit de synthèse s’acquièrent par la maîtrise d’une série d’outils stratégiques, le talent politique est beaucoup plus difficile à acquérir. Bien entendu, vous pouvez classer les parties prenantes de votre entreprise selon l’intérêt qu’elles portent à votre projet et selon le pouvoir qu’elles ont à son égard. Bien entendu, vous pouvez chercher à anticiper l’acceptabilité de vos recommandations pour chacun des individus ou des groupes influents au sein de votre entreprise.


Cependant, ce qui fera véritablement que votre diagnostic va passer du statut de simple document PowerPoint à celui de véritable stratégie, c’est votre capacité à convaincre, à négocier, à séduire, à marchander, à influencer, en un mot votre talent politique. Sans ce talent, vous ne pourrez pas devenir un véritable stratège."

 


Frédéric Fréry, Le vrai stratège est avant tout... un politique, une vidéo Precepta Stratégiques


Mots clés : StratégieFNEGEFrédéric FréryESCP Europe

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier