La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/133732071?autoplay=1 Frederic-Frery-Les-managers-servent-ils-a-quelque-chose--3960.jpg
06/10/201503:05

Pour Precepta Stratégiques, Frédéric Fréry, professeur à ESCP Europe, nous livre son analyse sur les fondamentaux du management et nous explique son intérêt aujourd'hui en entreprise.

 

"Savez-vous que le mot management est un mot qui a une histoire particulièrement intéressante ? Il s’agit bien entendu d’un mot anglais, mais ce mot anglais vient lui-même d’un vieux mot français du 15e siècle, mesnagement, emprunté à l’italien maneggiare et d’origine latine. Au 15e siècle, mesnagement était en fait un terme d’équitation signifiant « tenir en main les rênes d’un cheval », terme qu’on retrouve aujourd’hui dans le mot « manège ». Or, les personnes qui au 15e siècle pratiquaient l’équitation exerçaient pour la plupart des responsabilités, et l’idée de « tenir les rênes » a rapidement dépassé le strict cadre de l’équitation pour signifier « tenir les rênes d’une fabrique, d’une exploitation agricole, ou d’une administration ». Le mot s’est ainsi répandu en France, avant de gagner l’Angleterre. Par conséquent, la prononciation correcte en français n’est pas « mênêdgment », à l’anglaise, mais bien « management », comme le recommande d’ailleurs l’académie française.


Pour autant, qu’est-ce que le management ?


Fondamentalement, faire du management, c’est avoir la responsabilité d’une action collective. Or, il existe un intéressant paradoxe de l’action collective. D’un côté, aucun d’entre nous n’est aussi intelligent que nous tous. Aucun d’entre nous ne pourrait à lui seul construire un Airbus A380, mettre au point un vaccin ou gérer une banque. Le collectif est donc indispensable à notre prospérité. Malheureusement, d’un autre côté, le QI d’une foule est égal au QI le plus faible dans la foule, divisé par le nombre de personnes dans la foule : comme le montre une simple observation, une foule, c’est excessivement stupide.


Tout l’intérêt du management est donc là : il s’agit d’organiser le collectif pour en tirer la quintessence, sans tomber dans la stupidité de la foule. De fait, le management consiste à diviser les tâches, par fonctions, par produits, par clients ou par zones, mais aussi à coordonner ces tâches, que ce soit par la hiérarchie, les procédures, les budgets ou les compétences. Le management concerne notamment la rationalité individuelle et collective, la motivation, les phénomènes de pouvoir et l’aptitude au changement. Il consiste à rendre l’action collective efficace et efficiente.


Faire du management, c’est accepter d’être responsable du travail des autres, c’est prendre des décisions qui engagent un collectif, c’est s’assurer qu’un groupe d’individus en interaction sera capable d’atteindre un objectif commun. Cela ne s’apprend pas uniquement dans les livres et dans les écoles, mais pour autant cela ne peut pas s’improviser. Les qualités qui font un bon expert technique ne sont pas celles qui font un bon manager. Le management, cela s’apprend, et il y a des écoles pour cela."

 


Frédéric Fréry, Les managers servent-ils à quelque chose ?, une vidéo Precepta Stratégiques


En savoir plus

Mots clés : ManagementFNEGEFrédéric FréryESCP Europe

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier