La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/133732601?autoplay=1 Frederic-Frery-Le-succes-c-est-parfois-comme-les-boites-de-nuit-a-la-mode-3970.jpg
06/01/201603:02

Qu’est-ce qui fait que Windows s’est imposé face au Mac OS ? Pourquoi le Blu-ray l’a emporté face au HD-DVD ? Le résultat des guerres de standards technologiques semble parfois surprenant.

 

En effet, on pourrait estimer que c’est le standard le plus performant qui va naturellement s’imposer. Or, l’expérience montre que ce n’est pas le cas, et qu’au contraire des standards notoirement déficients peuvent tout à fait l’emporter. Un exemple classique est celui du clavier de votre ordinateur, qui a été conçu au 19e siècle, pour ralentir délibérément la vitesse de frappe sur les machines à écrire, afin d’éviter que le mécanisme ne se bloque. Bien entendu, ce problème n’existe plus sur les ordinateurs, mais le standard est toujours là. La performance technique n’est donc pas la raison du succès.

 

En fait, ce qui fait le succès d’un standard technologique, c’est paradoxalement avant tout son succès : plus il est utilisé et plus il va l’être, car les utilisateurs hésitants se tournent naturellement vers le standard qui selon eux a le plus de chances de s’imposer, c’est-à-dire celui qui est déjà le plus largement diffusé. On voit ainsi que les standards technologiques fonctionnent comme les boîtes de nuit : personne ne veut aller dans une boîte de nuit vide, alors que tout le monde veut entrer dans les boîtes de nuit pleines. De fait, les propriétaires de boîtes de nuit veillent toujours à avoir des invités, qui assurent une présence minimale et attirent ainsi des clients.

 

Pour les standards technologiques, le raisonnement est le même : afin d’accroître les chances de succès, les industriels offrent parfois leurs nouveaux produits à des influenceurs repérés sur le Web ou à des people, de manière à amorcer la pompe qui attirera de nouveaux utilisateurs. Grâce à ce mécanisme rétroactif, un standard peut s’imposer relativement rapidement.

 

En revanche, lorsque des industries sont relativement autonomes ou des marchés plutôt indépendants, notamment d’un point de vue géographique, on peut voir cohabiter des standards différents, alors que le problème à traiter est identique. Cela explique les ampoules à vis et les ampoules à baïonnette, les tournevis plats et les tournevis cruciformes, le clavier numérique des ordinateurs, où le « 1 » est en bas à gauche, et celui des téléphones, où le « 1 » est en haut à gauche, ou encore la prolifération des standards de prises électriques dans le monde : on ne compte pas moins de 27 formats différents, pour le plus grand bonheur des fabricants d’adaptateurs.

 

La leçon à retenir de tout cela est qu’en termes de standards technologiques, la prolifération rustique l’emporte toujours sur le raffinement sélectif : plutôt que de rechercher la performance, mieux vaut viser le volume.

 

Frédéric Fréry, Le succès ? c'est parfois comme les boites de nuit à la mode, une vidéo Precepta Stratégiques


En savoir plus

Mots clés : StratégieFrédéric FréryESCP Europe

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier