La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Stratégie & Management L'entreprise collaborative :...
https://player.vimeo.com/video/133733534?autoplay=1 Frederic-Frery-Vers-le-management-2.0-3972.jpg
20/10/201503:07

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il y a des entreprises ? Après tout, les cathédrales du 13e siècle n’ont pas été construites par des entreprises de BTP comme Bouygues, Eiffage ou Vinci, et les grandes découvertes de la Renaissance n’ont pas été réalisées par FedEx ou DHL. Avant qu’apparaissent les entreprises, l’économie a reposé sur des collectifs d’individus, réunis en mode projet sur des contrats ponctuels, le temps d’un chantier ou d’une expédition.
Tout cela a changé avec la révolution industrielle. Lorsqu’on recherche la production en grand volume, la récurrence et la standardisation, le mode projet n’est plus pertinent. Devoir constamment trouver des ressources et des compétences devient rapidement trop coûteux : ce qu’on appelle les coûts de transactions deviennent excessifs. L’entreprise, avec ses actifs et ses salariés, s’est donc imposée comme un mode de coordination de l’action collective moins coûteux que le mode projet. Le management a ainsi remplacé la transaction, le salariat a remplacé l’échange de compétences. Depuis deux siècles, le management a permis de résoudre d’innombrables problèmes et il a été un des moteurs de notre prospérité collective.
Or, nous sommes actuellement en train d’assister à un formidable retournement de l’histoire. Grâce aux technologies collaboratives dites « 2.0 », dans lesquelles les internautes produisent eux-mêmes le contenu qu’ils utilisent, à l’image de Wikipedia ou de Facebook, il est devenu moins coûteux de trouver en temps réel les ressources et les compétences nécessaires à une activité économique que de les posséder ou de les recruter à temps plein.
On trouve ainsi des sites 2.0 spécialisés dans la résolution de problèmes, dans la prédiction de tendances, dans l’innovation ou dans le financement participatif. On peut faire concevoir un logo, traduire des textes, susciter des innovations ou anticiper le succès d’un produit sans faire appel au management. Au total, ce sont certaines des fonctions historiques du management qui se trouvent concurrencées par des approches significativement moins coûteuses.
Le management est une technologie qui s’est révélée efficace et efficiente à un moment donné de l’histoire économique, lorsque le volume l’emportait sur la réactivité, mais il est sur le point d’être démodé. Or, si le management devient le management 2.0, les tâches des managers devront très significativement évoluer. Plutôt que planificateur, organisateur, coordinateur, décideur ou contrôleur, vous devrez être animateur, modérateur, architecte, arbitre ou éducateur. Loin du taylorisme, un nouveau management est ainsi en train d’apparaître sous nos yeux et les perspectives qu’il annonce sont absolument considérables.

 

Frédéric Fréry, L'entreprise collaborative : vers le management 2.0, une vidéo Precepta Stratégiques


Mots clés : ManagementFNEGEFrédéric FréryESCP Europe

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier