CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL GRATUITEMENT
La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#4198a9
https://player.vimeo.com/video/502944165?autoplay=1 Isabelle-Barth-L-intelligence-collective-cle-de-l-entreprise-phygitale-du-XXIeme-siecle-306347794.jpg
15/03/202106:44

Que sera l’entreprise du 3ème millénaire, car c’est ce que de nombreux experts s’accordent à dire, c’est véritablement en 2021 que nous passons le cap !


Une observation des 9 mois sous pandémie de 2020 montre deux choses :


- Une formidable accélération de toutes sortes d’évolutions qui se mettaient gentiment en place, sans précipitation, et qui sous la pression de l’urgence connaissent des mises en œuvre plus ou moins réussies mais actées, et, (il est important de le souligner !) sur lesquelles on ne reviendra pas.


- La capacité du monde du travail à sans cesse s’adapter et se régénérer.


Ces changements portent sur plusieurs plans qui se répondent et se façonnent mutuellement. Il y a de façon basique les nouvelles façons de travailler, au premier rang desquelles le télétravail, puis les reconfigurations organisationnelles avec des évolutions dans des définitions de postes ou dans les organigrammes (les emplois essentiels, les nouvelles compétences), et  enfin les nouvelles visions au travail, avec les nombreuses interrogations qu’ont nourries la pandémie et les confinements (on voit fleurir des démissions, des changements professionnels, des remises en cause de ce qu’on fait depuis des années).


Il est possible d’affirmer que nous inaugurons un nouveau paradigme qu’on peut qualifier de phygital. Le phygital se définit pas un dialogue constant et fluide entre le présentiel et le distanciel, quelques jours dans les locaux de l’entreprise, d’autres au domicile ou dans un tiers lieu, le tout rendu possible par les technologies de la communication, à la fois de plus en plus performantes, et de mieux en mieux adoptées. Le phygital a pris le relais de l’omnicanal ou avant encore du « click and mortar » que nous connaissons depuis 20 ans comme consommateurs.


Dans ce nouveau contexte, sur quelle création de valeur l’entreprise du 3ème millénaire doit-elle s’appuyer ? et quelle en est la ressource critique ?


La création de valeur s’appuie sur trois piliers


1/ L’entreprise étendue, c’est-à-dire la capacité à concevoir, à faire vivre et à développer l’entreprise étendue. Nous sommes maintenant loin de l’enceinte des locaux : l’entreprise étendue inclut tous les autres « tiers lieux » qui vont du bureau à domicile à des business centers ainsi que l’espace virtuel avec les réunions, les RDV et tous les échanges en ligne.


2/ L’auto-organisation, avec le développement chez tous les collaborateurs de cette compétence encore trop limitée à certaines professions ou certains échelons hiérarchiques. Dans cette entreprise phygitale, tout le monde doit savoir travailler en mode projet avec le choix des modalités, des horaires, du planning … Ce qui oblige à un accompagnement dans l’atteinte des objectifs en abandonnant le management par le contrôle.


3/ Le dialogue permanent et fluide avec la technologie. On l’avait un peu oubliée avec la pandémie, mais l’IA avec sa capacité d’auto-apprentissage permanent va être un partenaire de plus en plus important dans les équipes. Le management doit l’inclure et animer un triple dialogue : humain-humain, humain-machine, et également machine-machine. Ce qui implique une connaissance a minima des machines intelligentes qui sont devenues des alliées indispensables de l’information, de la communication mais aussi de la prédiction. Evidemment, cela inclut l’émergence de nouveaux métiers spécialisés, mais surtout la maitrise de nouvelles compétences sous le socle « management de et avec la technologie ».


Dans cette logique, la ressource critique des années à venir sera l’intelligence collective, le collectif s’entendant comme l’inclusion de l’intelligence machine et de l’intelligence humaine.


Les défis sont nombreux et la marche sera haute à franchir car on touche à des investissements matériels en IA, et à des investissements immatériels en formation.


Comme toujours, les rythmes seront différents, selon les secteurs d’activités, les volontés dirigeantes, les pré-requis, mais l’objectif reste le même. Il faut s’y mettre ! Très vite !


En savoir plus
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier