La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/221747481?autoplay=1 Isabelle-Barth-Isabelle-Barth-M-comme-Management-(petit-abecedaire-amuse-du-management)-6368.jpg
26/09/201703:42

Le M est la lettre majuscule du Management. Elle en est l’initiale : Management, Manager, Managé, ces mots anglo-saxons d’origine française, puisque l’étymologie de management est le mot « ménager », qui renvoie à l’idée de ménager ses ressources, pour durer et les utiliser au mieux, pour développer l’activité de l’entreprise et maximiser ses profits.


Le M nous rappelle la dimension traditionnellement masculine du management avec le fameux constat de Schein en 1993: « Think Manager, think Male », « penser manager, c’est penser à un homme ».


Le M peut se faire séducteur avec le Marketing une des disciplines filles du management et une des fonctions majeures des entreprises, celle qui s’emploie à décrypter et exploiter les marchés ciblés. Avec le Marchandising et la Marque, le M nous rappelle que l’objectif du management est de conquérir les clients. Avec Mercatique et Magasinage, il nous rappelle opportunément que le « shopping » et le marketing ont leur équivalent français et que toutes les nouveautés managériales ne viennent pas forcément des Etats Unis … Quoique ?


Le M peut aussi renvoyer à une face plus conservatrice du management quand il apparait dans « même » car il incite alors à reproduire les « bonnes pratiques » repérées à la concurrence, sur la base d’un benchmarking, ce qui n’est pas toujours très efficace.


Le M positionne le management, comme discipline scientifique, sur deux niveaux d’observation : le niveau meso (l’organisation) et micro (les collaborateurs), laissant le macro à l’économie. Mais il nous rappelle aussi que le management  reste néanmoins souvent un art fondé sur la mobilisation de Méthodes, plus ou moins validées, plus ou moins émergentes, mais les chercheurs persistent à mettre au jour des Modèles qui aident au décryptage et à la compréhension des évolutions.


Le M renvoie aussi à la question du Métier de l’entreprise, trop souvent perdu de vue, ce qui laisse les collaborateurs en difficulté tant ils ont besoin de comprendre leur mission pour être mobilisés.


Il y a aussi les injonctions du M : « Aime ton client, « Aime ce que tu fais » et « Aime-toi toi-même » trois facteurs clés de la fameuse Motivation, ce petit Moteur qui pousse à faire toujours plus et toujours Mieux.


Le M prône la Mobilité pour mieux affronter un Monde qui a quitté la Modernité pour aller vers l’hyperModernité et le Multi : Multipolaire, Multiculturel. Les structures en M (pour Multidivisionnelles) théorisées par Chandler semblent bien obsolètes dans un environnement où tout est en mouvement et qui voit le développement du M-Marketing, fondé sur les smart phones.


Le M, c’est aussi le rappel à la Morale dans le cadre exigeant de la responsabilité sociale des entreprises, morale des affaires souvent désignée par l’indispensable éthique des managers.


Finalement, le M c’est aussi celui de merci, le merci tant attendu des clients qui à travers leur satisfaction du produit ou du service proposé autorisent l’entreprise à croitre. Et le merci adressé aux collaborateurs comme signe de la reconnaissance de leur contribution au projet global de l’entreprise. On aime le M en management !


En savoir plus

Mots clés : Management

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier