Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Comment de bonnes décisions deviennent mauvaises

Publié le jeudi 22 octobre 2015 . 2 min. 46

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Pour Xerfi Canal, Jérôme Barthélemy, professeur de stratégie et management à l’ESSEC, nous explique pourquoi les entreprises sont souvent tentées de prendre des décisions dont elles pâtissent à long terme.

 

"Le succès passe souvent par l’innovation. Toutefois, créer des connaissances nouvelles ne suffit pas. Il faut aussi les protéger en déposant des brevets. Cette activité doit-elle être réalisée en interne ou peut-on la confier à un prestataire extérieur ? Pour répondre à cette question, Markus Reitzig et Stephan Wagner ont étudié les stratégies utilisées par 500 entreprises européennes sur une période de 20 ans.


A première vue, les entreprises ont tout intérêt à externaliser le dépôt de leurs brevets (« patent filling »). En effet, recourir à un cabinet d’avocats spécialisé dans la propriété intellectuelle permet d’accéder à une expertise rarement disponible en interne. Les résultats de l’étude confirment cette intuition : les entreprises qui utilisent un prestataire ont plus de chances qu’une demande de brevet soit accordée. Comme les prestataires bénéficient d’économies d’échelle importantes, ils sont capables de proposer un service de qualité à un prix raisonnable. On ne sera donc pas surpris d’apprendre que l’externalisation du dépôt de brevets est de plus en plus courante. En 20 ans, le pourcentage d’entreprises européennes qui y ont recours est passé de 30% à plus de 40%.


Pourtant, les choses ne sont pas aussi simples. Si l’externalisation du dépôt de brevet est avantageuse à court terme, les résultats de l’étude montrent aussi qu’elle a des conséquences néfastes à long terme… Comment expliquer ce phénomène ? Avant de déposer un brevet, il faut réaliser un « état de l’art » des connaissances (et notamment des brevets déposés par les concurrents). Lorsqu’une entreprise externalise le dépôt des brevets à un prestataire, elle se prive de toutes ces connaissances. Elle éprouve alors les plus grandes difficultés à faire respecter ses brevets (« patent enforcement »). A long terme, cela peut considérablement la fragiliser…


En bref, externaliser une activité (comme le dépôt de brevets) peut en condamner une autre (comme la protection des brevets). Pourquoi les entreprises continuent-elles alors à faire ? Parce qu’elles en bénéficient à court terme, et que les effets délétères ne se manifestent qu’à long terme. Malheureusement, cette observation ne se limite pas à l’externalisation. Pour améliorer leur performance à court terme, les entreprises sont souvent tentées de prendre des décisions dont elles pâtissent à long terme.

 

Sources : Reitzig, M., & Wagner, S. (2010), “The hidden costs of outsourcing: Evidence from patent data”, Strategic Management Journal, 31(11), 1183-1201.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER