La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/165273935?autoplay=1 Jerome-Barthelemy-Il-faut-diriger-avec-une-vision-meme-si-elle-est-fausse--4932.jpg
09/06/201602:31

Un des principaux rôles des dirigeants est de développer une vision pour leur entreprise. Qu’est-ce qu’une vision d’entreprise ? On la définit parfois comme « un portrait verbal de ce qu’une entreprise souhaite réaliser ». Par exemple, la vision du distributeur de jouets Toys’R’Us est de « mettre de la joie dans le cœur des enfants et un sourire sur le visage de leurs parents »

 

Une vision d’entreprise comporte habituellement deux composantes : des images (comme « mettre de la joie dans le cœur des enfants …») et des concepts (comme l’excellence, la satisfaction des clients, l’innovation ou la qualité). A-t-on plutôt intérêt à mettre l’accent sur les images ou sur les concepts ? Pour le savoir, Andrew Carton, Chad Murphy et Jonathan Clark ont mené une étude sur 151 hôpitaux américains. Les résultats sont très clairs. Ils montrent que les meilleures visions sont celles qui comportent beaucoup d’images et peu de concepts.

 

Ce phénomène s’explique de trois manières :

 

- les images sont plus parlantes que les concepts ; 

 

- les concepts sont plus susceptibles que les images de donner lieu à des interprétations différentes selon les employés ;

 

- enfin, la multiplication des concepts est une source de confusion pour les employés.

 

Lorsqu’ils développent une vision pour leur entreprise, les dirigeants devraient donc utiliser des images plutôt que des concepts. Le problème est que l’étude montre qu’ils ont tendance à faire exactement le contraire ! Ce phénomène s’explique de la manière suivante : plus les dirigeants se projettent dans le futur, plus ils raisonnent de manière abstraite … et plus ils ont tendance à utiliser de concepts. Le problème est que moins la vision est concrète, moins les managers et les employés parviennent à se l’approprier. In fine, la performance de l’entreprise s’en ressent.
En bref, une bonne vision d’entreprise s’appuie sur des images plutôt que sur des concepts. C’est d’ailleurs pour cela qu’on parle de vision ! Dans le cas de Toys’R’Us, « Mettre de la joie dans le cœur des enfants et un sourire sur le visage de leurs parents » est bien plus convaincant que « devenir un leader mondial de la distribution de jouets. »

 

Carton, A. M., Murphy, C., & Clark, J. R. (2014), “A (blurry) vision of the future: How leader rhetoric about ultimate goals influences performance”, Academy of Management Journal, 57, 1544-1570.

 

Jérôme Barthélemy, Il faut diriger avec une vision... même si elle est fausse !, une vidéo Precepta Stratégiques


En savoir plus

Mots clés : StratégieManagementJérôme BarthélémyESSEC

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier