Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Alors que votre interlocuteur bloque par incompréhension, vous avez opté pour la poursuite de la discussion, du combat peut-être. Quelles règles appliquer ? Rappelons qu’elles sont largement inspirées et renforcées par des méthodes scientifiques. A cet égard, ces propos s’inspirent des travaux et discussions avec Alain Maruani, Professeur Emérite de science à l’Ecole Nationale de Ponts et Chaussées. En premier ne vous lancez pas sans savoir ce que vous voulez vraiment. Faire taire l’autre qui se trompe, avoir raison, protéger votre ego, marquer votre capacité votre pouvoir, juste discuter pour le plaisir, rester dans l’engrenage d’une réunion qui va encore durer ? Où êtes-vous ?


Aujourd’hui nombre de blocages sur le digital relèvent de causes parfois étranges : caducité accélérée tant en technologie qu’en busines, manipulation de concepts rassurants mais mal adaptés. Être clair sur l’intelligence artificielle, le big data, la digitalisation est moins fréquent que le stress que ces concepts engendrent.


Si on vous challenge donc, et en plus sottement, sur un terme, un concept, une proposition, ou si à l’inverse vous n’êtes pas dans l’approbation de ce qui est proposé par autrui, déplacez le débat en donnant l’impression non pas de modifier l’enjeu mais de creuser utilement la compréhension en vous gardant d’être trop tôt dans le jugement. Pour cela, la méthode est de repérer le binôme flou qui va vous servir de nouvelle base de leadership pour avancer. Afin de ne pas biaiser le débat, nous qualifierons les deux pôles du binôme flou que par A et B. Prenons quelques exemples.


Premier binôme de résolution : A Réalité / B Clarté


Si l’on vous dit « tu n’es pas dans la réalité », il ne sert strictement à rien d’essayer de le prouver, car c’est une querelle idéologique, parfois une agression, souvent une conception différente du réel. Pas de retour possible sauf… « que souhaitez-vous réellement », et en inscrivant à votre compte le réel mis dans l’univers du souhait et non de la matérialité vous contraignez l’autre à s’explique sur son réel et ses souhaits. Vous verrez alors tout l’embarras que votre gentille remarque, en apparence bienveillante mais acerbe de fait, génère.


Inversement, l’attaque de l’autre est, pour donner suite à votre propos, « que souhaites-tu réellement, ce n’est pas clair du tout », déplacez vers l’autre pôle « je souhaite être simplement dans la réalité, tout comme toi je suppose ». La charge de l’autre a chuté et vous avez repris le leadership de communication.


Deuxième binôme de résolution : A Déduction / B Décision


Vous avez compris la méthode, ne pas heurter, glisser et revenir en inversant l’obligation de la preuve. Si on vous interroge en vous demandant des comptes « pourquoi as-tu décidé ceci ? » portez le débat sur la méthode, « c’est une déduction » et si la question est « tu le déduis d’où ? », fermez en énonçant « c’est une décision et on discute des modalités d’application ».
Vous pouvez maintenant vous essayer aux binômes de résolution suivants :


A Obligation / B Nécessité


La nécessité est dictée par la chose, l’obligation par l’individu.

A Explication / B Compréhension :


Si on exige de vous des explications, questionnez la compréhension. Si vous vous heurtez à une incompréhension, faites identifier par l’autre le moment où il a besoin d’une explication afin de ne pas perdre trop de temps.


A Cause / B Motif


La cause inscrit dans la présentation d’une suite de relations causales entre les faits, le motif relève de la volonté, la stratégie. Si on vous sollicite en impasse sur les causes, virez vers le motif, si on challenge vos motifs, montrez les enchaînements de causes et d’effets.


A Moyen / Finalité


Ce binôme se révèle essentiel dans les discussions budgétaires et permet de sortir des situations bloquantes.
Le but est de s’épargner des colères, des blocages sans issues. Il est rare que la mauvaise foi résiste à tant d’attention…


Restent à fixer les attitudes qui font l’objet d’une autre présentation.


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
de Laurent Maruani

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER