La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Stratégies et marchés Le financement des énergies...
https://player.vimeo.com/video/288695250?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-financement-des-energies-renouvelables-a-l-horizon-2023-7956.jpg
03/10/201803:11

Les besoins de financement de la transition énergétique sont colossaux. Au niveau mondial, ce sont déjà plus de 2 900 Md€ qui ont été consacrés aux énergies renouvelables depuis 2004. Et si les pays développés ont été les principaux moteurs, ce sont les pays émergents qui mènent la danse depuis 2015. Ces pays totalisent désormais plus de 60% des investissements, dont la moitié est réalisée par la Chine, l’Inde et le Brésil. Dans ce cadre, le solaire et l’éolien se positionnent en haut de l’affiche, accaparant 95% des investissements mondiaux. Deux secteurs devenus très attractifs pour les investisseurs en raison de la hausse de la rentabilité interne des projets suite à la chute des coûts des équipements.

 

En Europe, où le gros des projets en matière d’énergies renouvelables est déjà construit et financé, la baisse des coûts des équipements se traduit par une baisse des montants financés. La France ne déroge pas à la règle, les investissements étant passés de 8,6 Md€ en 2011 à 6,5 en 2017. La crise a également laissé des traces, les pouvoirs publics préférant sacrifier ces dernières années certains investissements sur l’autel de l’équilibre budgétaire. Avec le retour de la croissance, les besoins d’investissement de la France vont néanmoins s’accroître à l’avenir selon l’étude Xerfi-Precepta, d’autant que les objectifs du pays restent ambitieux. Plus de 20 GW restent encore à installer d’ici 2023. C’est près de 8 fois la capacité mise en service en 2017.

 

On comprend alors que les acteurs du financement se pressent sur ce marché et prennent désormais le relais des acteurs publics tels Bpifrance ou CDC. Les fonds « verts », à l’instar de Mirova, Eiffel Investment Group ou RGreen Invest, se sont ainsi multipliés ces derniers mois. En plus d’offrir des investissements alternatifs à fort rendement, ils répondent pleinement aux attentes des investisseurs en matière d’engagement social et responsable. Fait nouveau : des instruments et montages financiers innovants émergent aujourd’hui, obligeant les acteurs traditionnels à adapter leur offre. Je pense aux plateformes de crowdfunding comme Lendosphere ou Enerfip qui permettent d’impliquer les populations locales dans la construction des infrastructures énergétiques.

 

Banques arrangeuses, conseillers financiers, fonds d’investissement ou plateformes de financement participatif : quel que soit leur nature, ces acteurs devront composer avec un marché en mutation :
1. Citons la hausse du risque liée notamment à l’introduction des logiques de marché en France dans le secteur des énergies vertes.
2. Citons aussi la polarisation des rendements des projets compte tenu de la faible maturité des nouvelles filières type biogaz ou énergies marines par opposition au solaire et à l’éolien.
3. Un encadrement plus strict des pratiques de la finance verte au niveau européen est aussi à attendre pour éviter les stratégies de greenwashing.
4. N’oublions pas enfin le Brexit qui ouvre indéniablement des opportunités à l’écosystème français de la finance verte, déjà très actif au niveau mondial. Un quart des émissions de green bonds dans le monde sont effet arrangées par des banques tricolores.


Mots clés : Energie / EnvironnementBanque, finance, assuranceCrowdfundingTransition énergétiqueEnergies renouvelablesFinance verte

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier