La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/245218676?autoplay=1 Jeremy-Robiolle-JRO-Le-marche-des-solutions-d-efficacite-energetique-6997.jpg
25/01/201803:08

La réduction de l’intensité énergétique de l’industrie et du parc immobilier résidentiel et tertiaire est devenue un enjeu majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique. C’est aussi un véritable marché selon l’étude Xerfi-Precepta, estimé pour la France à près de 16 Md€ en 2017. Un marché qui a progressé de près de 30% depuis 2013, à la faveur d’un contexte favorable. Citons la prise de conscience des agents économiques, le volontarisme des pouvoirs publics en matière d’efficacité énergétique, la mise en place d’un cadre réglementaire mêlant incitations et obligations ou encore une offre technologique plus développée. N’oublions pas non plus les effets de la reprise du marché de la construction et la hausse tendancielle des dépenses des ménages dans l’entretien-rénovation de leur logement.

 

Pourtant, le marché des solutions d’efficacité énergétique est encore loin d’avoir exprimé tout son potentiel. En vérité, un certain nombre de freins subsistent. C’est le cas au niveau de l’offre qui est à la fois peu lisible et peu accessible. Un travail de fond à ce niveau apparaît alors comme un préalable indispensable pour susciter l’adhésion et la confiance des clients professionnels et particuliers et ainsi porter le marché à une autre échelle. Ce travail concerne trois catégories d’acteurs en particulier selon l’étude Xerfi-Precepta : les équipementiers, les acteurs du BTP et les fournisseurs d’énergie. Ces acteurs doivent aussi adopter des stratégies de conquête beaucoup plus incisives s’ils veulent garder la main face notamment aux start-up du numérique. Ils devront également identifier et pénétrer les maillons stratégiques de la chaîne de valeur du futur face aux multiples bouleversements technologiques comme le Big Data, la blockchain ou les plateformes numériques.

 

Au-delà de l’analyse complète des business models et des questions stratégiques qui se posent aux acteurs, cette nouvelle étude Xerfi-Precepta propose trois scénarios prospectifs pour aider à mieux appréhender les futurs possibles de ce marché.


• Dans le premier scénario, le décollage de l’efficacité énergétique et son passage à un marché de masse dépendra du degré de coordination des acteurs privés et publics pour lever les freins socio-culturels, politiques et réglementaires mais aussi les freins liés à l’offre.


• Dans le deuxième scénario, les bouleversements technologiques dans la production d’énergie et dans la sphère digitale renverseront totalement la chaîne de valeur de l’énergie. De nouveaux rapports de force entre les acteurs du marché pourraient alors s’établir.


• Enfin, le troisième scénario met en miroir l’absence de légitimité des firmes technologiques au regard de l’expérience des acteurs traditionnels. Ces derniers garderont dans ce scénario la main sur un secteur de l’énergie et des services d’efficacité énergétique en pleine mutation.

 

Trois scénarios qui sont à découvrir dans la nouvelle étude Xerfi-Precepta.

 

Jérémy Robiolle, Le marché des solutions d’efficacité énergétique, une vidéo Stratégie & Management.


Mots clés : Energie / Environnement

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier