La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/218633165?autoplay=1 Philippe-Gattet-PGA-La-gestion-de-patrimoine-et-de-fortune-les-leviers-d-optimisation-des-business-models-6292.jpg
29/05/201703:21

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le marché de la gestion de patrimoine et de fortune a attiré nombre d’intervenants ces dix dernières années : banques de réseau, banques étrangères, banques privées indépendantes de renom ou filiales de banques d’affaires ou de sociétés de gestion, ou encore des assureurs. Ce sont les banques de réseau qui se sont imposées en concentrant 65 % du marché selon l’étude Precepta. Face à elles, les banques privées indépendantes et étrangères de renom subissent nombre de revers depuis la crise de 2008. Quant aux très nombreux conseillers en gestion de patrimoine, ils ont su imposer leur positionnement et constituent des distributeurs convoités par tous les producteurs de produits financiers. Mais le fait le plus marquant de la période récente a sans doute été l’émergence des FinTech et de leurs modèles d’affaires entièrement automatisés grâce aux technologies numériques à l’image de Yomoni, FundShop ou Grisbee. Grisbee qui est même en train de révolutionner l’approche de la gestion patrimoniale en automatisant non seulement la gestion financière mais aussi la partie conseil.

 

Ces barbares de la finance arrivent au plus mauvais moment pour les acteurs traditionnels. Les conditions de marché demeurent en effet difficiles pour eux, entre la moindre progression des patrimoines, les taux planchers ou encore des allocations en faveur de produits moins rémunérateurs pour eux. Tout cela pèse sur la croissance de leurs revenus. À cela s’ajoutent des coûts de production en hausse liés à une réglementation de plus en plus stricte, ce qui en bout de course pèse inévitablement sur les marges. Le digital apparaît alors comme une source de re-création de valeur car il ouvre potentiellement d’immenses opportunités pour améliorer le profilage des clients, segmenter le marché, proposer de nouveaux services en ligne ou encore pour réduire les coûts grâce à l’automatisation de la partie conseil. Autant de leviers à la disposition des spécialistes de la gestion de patrimoine et qui ont fait l’objet d’une analyse détaillée par nos experts dans leur dernière étude.

 

Au-delà de l’analyse complète des business models et des priorités stratégiques qui s’imposent aux organisations, l’étude Precepta a élaboré trois scénarios prospectifs pour imaginer le marché de la gestion de patrimoine et de fortune de demain et stimuler la réflexion stratégique :
• Dans le premier scénario, le conseil à haute valeur ajoutée devient une source de revenus à part entière au même titre que les commissions liées aux produits ou aux coûts de gestion, permettant au passage aux banques privées spécialisées de retrouver un second souffle.
• Le deuxième scénario se base sur un marché à deux vitesses entre d’un côté des offres 100% automatisées permettant d’élargir considérablement la cibles des clients, et de l’autre, des offres personnalisées à forte valeur ajoutée s’appuyant sur le couple homme-machine.
• Enfin, le 3e scénario repose sur l’apparition de plateformes multiservices et sur une offensive des géants du numérique dans la gestion de patrimoine et de fortune face à des acteurs traditionnels qui disposent de plusieurs atouts pour mener cette bataille.

 

Trois scénarios qui sont à découvrir dans la nouvelle étude Precepta.

 

Philippe Gattet, La gestion de patrimoine et de fortune, une vidéo Stratégie et Management.


En savoir plus

Mots clés : Banque, finance, assurancePatrimoineOptimisationBusiness modelsFortune

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier