La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/141648621?autoplay=1 Philippe-Gattet-Sante-connectee-et-valorisation-des-nouvelles-data-4121.jpg
13/10/201503:17

La data va bouleverser tous les modèles dans le monde de la santé. Très concrètement, tout l’enjeu sera de convertir les données issus des objets connectés ou de l’Open data en services innovants. Des services qui vont tourner autour de 4 fonctions :
- Le coaching, qui agit sur les capacités de décision et d’action des utilisateurs (en anglais l’empowerment des utilisateurs). Par utilisateurs j’entends : les patients / consommateurs ou citoyens et les professionnels de santé.
- La coordination, fonction qui agit sur les modes d’interaction des acteurs dans le système de santé.
- La certification, qui crée de la confiance autour de l’utilisation des données.
- Le diagnostic, point de départ renforcé de toute stratégie de soins.
Bref, le nouvel environnement de la santé formé par les objets connectés et le Big Data consacre la primauté des usages et des utilisateurs.

On le comprend, dans ce nouvel environnement, les nouvelles données vont proliférer. Mais encore faudra-t-il être en mesure de les collecter et de les exploiter. Ce qui sous-entend d’abord de satisfaire la réglementation. Celle-ci n’est pas figée, elle va encore évoluer, notamment dans le domaine du quantified-self.

 

Au-delà du facteur réglementaire, l’exploitabilité des data demande aux opérateurs de relever deux défis critiques :
- D’abord, canaliser les menaces d’asservissement des utilisateurs propres aux nouveaux outils émergents (je pense à l’hyper-responsabilisation, à la dépendance à l’égard des outils de ludification ou de communautarisation mais aussi à l’hyperconnexion).
- L’autre défi à relever pour les opérateurs est d’opérer en interne les transformations organisationnelles et culturelles nécessaires. Il s’agit de s’assurer d’une appropriation pertinente en interne par tous les métiers des nouveaux outils apportés par le Big Data, et non pas seulement du service informatique.

 

Selon les experts de Precepta, les nouvelles sources de création de valeur issues de l’exploitation des données vont se concentrer autour d’un nombre limité de plateformes. Ces plateformes vont se structurer autour d’écosystèmes d’acteurs. Elles auront alors pour fonction de centraliser les données ou les solutions applicatives qui en découlent.

On le devine, la concurrence dans le domaine de la santé ne se fera plus entre des acteurs individuels mais plutôt mais entre plateformes. Les enjeux stratégiques posés par cette lutte entre plateformes se situent alors à trois niveaux :
- Miser sur le déclenchement d’effets de réseaux
- Procéder à une ouverture contrôlée des architectures
- Définir une gouvernance des données suscitant la confiance en interne et en externe.

À l’heure de la santé connectée, les organisations data driven performantes seront ainsi celles qui parviendront à identifier « où », « comment » et surtout, « avec qui » créer de la valeur autour des données.

 

Philippe Gattet, Santé connectée et valorisation des nouvelles data, une vidéo Precepta Stratégiques


En savoir plus

Mots clés : Mutation digitaleSanté : Services et industrie

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier