Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Malgré une panne temporaire, le marché de l’assurance dépendance renferme encore un important potentiel de croissance. À ce jour, quelque 8 millions de personnes sont couvertes en France, dont les deux tiers via les contrats en garantie principale dépendance. Les cotisations représentaient au total 1,2 Md€ en 2019. Les fondamentaux du marché semblent solides, à commencer par le vieillissement de la population et l’augmentation du nombre de personnes dépendantes en France. À cela s’ajoute l’insuffisance des aides publiques qui accroît le reste à charge et pousse alors les personnes concernées à souscrire une assurance dépendance.

Côté offreurs, trois grands profils d’acteurs interviennent sur le marché en tant que porteurs de risques : les assureurs (y compris les mutuelles d’assurance et les bancassureurs), les mutuelles du Code de la mutualité et les groupes de prévoyance. Les bancassureurs s’affirment en tant que leaders, devant les acteurs de la mutualité. Mais ce sont bien ces derniers acteurs qui se révèlent les plus offensifs. Pour preuve : suite à l’intégration de Mutex, le groupe mutualiste VYV s’est hissé en tête du marché de l’assurance dépendance, avec 102 M€ de cotisations en 2018, devant Crédit Agricole Assurances. Dans cet environnement concurrentiel plus âpre, de nombreux opérateurs se sont également retirés du marché ces dernières années faute de rentabiliser correctement cette activité. Il faut dire que la dépendance est un produit d’assurance qui coûte cher en fonds propres pour des acteurs soumis par ailleurs aux contraintes de Solvabilité II.

En attente du projet de loi sur la prise en charge de la perte d’autonomie, qui devrait entraîner à terme un regain de nouvelles souscriptions, les acteurs de l’assurance dépendance ne restent pas inactifs. Pour accompagner leurs assurés au moment de la perte d’autonomie, les acteurs travaillent en étroite relation avec les spécialistes de la prise en charge de la dépendance à domicile et en établissement. Le maintien à domicile reste la solution privilégiée par les seniors en perte d’autonomie. Les services devront donc répondre à ces attentes, qu’il s’agisse de faire un bilan du logement pour déterminer les travaux à réaliser, de constituer un capital équipement pour financer les aménagements ou d’organiser des services à domicile. À ce titre, l’essor de la domotique et du domicile connecté permettent aux opérateurs de développer des offres de téléassistance en vue de favoriser le maintien à domicile. La place centrale accordée aux aidants dans le cadre de la prise en charge de la perte d’autonomie à domicile ouvre également de nouvelles opportunités pour les acteurs de l’assurance dépendance.

On l’aura compris, face aux nombreux freins à la souscription, l’heure est donc avant tout au renforcement des prestations d’accompagnement dans une logique servicielle.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER