La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés Le marché des animaux de...
https://player.vimeo.com/video/288695815?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-marche-des-animaux-de-compagnie-7957.jpg
30/10/201802:43

Le marché des animaux de compagnie est le théâtre d’une émulation concurrentielle inédite selon l’étude Xerfi France. Les ventes d’articles ont en effet progressé de près de 3% par an depuis 2013 pour s’élever à 4,7 Md€ en 2017. Cette dynamique a d’abord été impulsée par l’augmentation de la population d’animaux de compagnie et par des comportements de montée en gamme des propriétaires à la recherche de meilleurs produits. Les logiques d’extension et de sophistication de l’offre du côté des entreprises ont également contribué à soutenir les ventes. Et si on ajoute à cela les bonnes performances de l’économie française, tous les signaux semblent au vert pour que la croissance soit au rendez-vous d’ici 2020.

 

On comprend alors que les entreprises se bousculent pour tirer profit de ce dynamisme voire même pour inventer de nouveaux espaces concurrentiels. Citons les offensives des animaleries avec des records d’ouvertures de points de vente comme chez le leader Maxi Zoo, les nouveaux concepts de « petshops » urbains ou la progression irrésistible des pure players de la vente en ligne tels Zooplus ou Wanimo. Les géants du petfood, comme Nestlé Purina ou Mars, se renforcent pour leur part dans les médias et les soins vétérinaires. Ce foisonnement de la concurrence s’illustre également par des innovations dans les services de toilettage ou de gardiennage, un segment en cours d’ubérisation aujourd’hui grâce aux plateformes de mise en relation. Un écosystème de la « pet tech » est également en train d’éclore avec entre autres l’utilisation d’objets connectés et d’applications mobiles. N’oublions pas enfin les assureurs qui réalisent environ 200 M€ de chiffre d’affaires sur le créneau des animaux domestiques.

 

Une chose est sûre, ces acteurs ne pourront pas tous surfer sur la premiumisation des besoins et échapper aux pressions concurrentielles et tarifaires selon l’étude Xerfi France. Ce risque apparaît d’autant plus fort que les positionnements convergent. La plupart se rêve en effet en acteur global. Une tentation qui gagne aussi bien les enseignes spécialisées que les pure players et les marques. Nestlé Purina a ainsi fait l’acquisition de Wamiz, un « influenceur » de poids en tant que leader français des sites de contenus spécialisés dans les animaux de compagnie. Mars, de son côté, a mis la main sur le réseau de cliniques AniCura, qui exploite 200 cliniques dans 7 pays. Une activité réputée très rentable et qui lui permet de témoigner de son engagement pour le bien-être animal avec ses bénéfices en termes d’image. Autant d’initiatives qui témoignent d’un marché en cours de structuration…


En savoir plus

Mots clés : Services aux particuliersMédias / culture / loisirsAssuranceNouvelles technologiesAnimauxAnimaleriesPetshops urbains

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier