Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer
Mediapart, Le Nouvel Observateur, Le Figaro, Les Echos et d'autres encore se sont fait piégés. En ouvrant des espaces de libre expression - d'information participative -, ils ont donné malgré eux la parole à de faux contributeurs qui écrivent pour promouvoir des entreprises (Numéricable, Vivarte), voire même des pays (Ukraine ou Emirats Arabes). C'est ce que révèle une enquête publiée dans le Journal du Net. Une enquête qui illustre bien ce qu'il faut bien appeler l'infobscurité et qui a été menée par l'invité de Xerfi Canal, Nicolas Arpagian, rédacteur en chef adjoint du Journal du Net.   

Nicolas Arpagian, Comment les entreprises intoxiquent les sites web d'information, une vidéo Xerfi Canal


Publié le mardi 1 octobre 2013 . 9 min. 06

Téléchargez l'application


Les dernières vidéos
Mutation digitale

Les dernières vidéos
de Nicolas Arpagian

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :