La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Média & TIC Recrutement : l'invasion...
https://player.vimeo.com/video/122912892?autoplay=1 Thibault-Lieurade-Recrutement-l-invasion-internet-2123.jpg
21/01/201403:17
Xerfi Canal présente l'analyse de Thibault Lieurade, journaliste Xerfi Canal

Les recherches d'emploi commencent sur internet. On pourrait presque parler de réflexe : aujourd'hui, les candidats vont postuler par email ; ils remplissant des dossiers de candidatures sur les plateformes internes de recrutement des entreprises ; ils activent et développement leurs contacts sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo ; et  ils répondent aux annonces sur les sites spécialisés, les job-boards comme Monster.fr.

En quelques années, ces nouveaux usages ont complètement bousculé le marché du recrutement. A titre de comparaison, le CA mondial de LinkedIn a bondi de 86% en 2012 par rapport à 2011 quand celui des cabinets de recrutement augmentait de 4% et celui des chasseurs de tête reculait de 4%. On pourrait ajouter que même dans les entreprises qui internalisent le recrutement, les managers ont de grandes chances de rencontrer directement les candidats sans passer par le département RH.
Alors bien sûr, l'activité des acteurs du marché devrait repartir à la hausse en 2014 et 2015 selon le scenario établi par Xerfi-Precepta. Mais le rapprochement des crises et les décrochages de plus en plus brutaux leur impose d'accentuer leur diversification : dans le conseil, coaching ou l'évaluation.

En fait, le numérique a bousculé le c?ur de métier des acteurs du recrutement : obtenir les candidats comme avant n'est plus un problème. Cette partie « sourcing » a été facilitée. Il s'agit désormais de traiter, de valoriser l'information pour sélectionner LA bonne candidature. Autrement dit, on est passé d'une gestion de la rareté à une gestion de l'abondance.

Dans ce nouveau contexte, la mission RH se banalise, un peu à l'image de la mission d'expertise comptable. Les acteurs n'ont donc pas d'autres choix que de restaurer de la valeur avec une offre plus étoffée, plus complexe et plus personnalisée. Ils peuvent proposer des missions de conseil ou de coaching, on en a parlé, mais aussi renforcer leur coeur de métier : le sourcing.

Et justement, le Big data ouvre des perspectives. Déjà aujourd'hui, un site comme Monster demande au recruteur d'affiner sa proposition en termes de salaires en fonction de ceux que les data utilisateurs lui fournissent comme informations sur la demande.

On comprend bien que tout l'enjeu se situe dans l'innovation service. Il est intéressant de noter l'effort en R&D que fait LinkedIn à cet égard pour poursuivre sa success story. Le réseau social professionnel américain consacre aujourd'hui 26.7% de ses dépenses dans le développement des produits. C'est plus que Yahoo ! (24%), Microsoft (21.2%), Facebook (19.8%) ou Google (19.6%).

Pour restaurer de la valeur, cet effort en termes d'innovation doit aussi être accompagné d'un effort d'évangélisation du marché. Surtout du côté des non-clients. Rappelons en effet, qu'environ 70% du marché du recrutement demeure encore internalisé. Pour les acteurs du recrutement, on peut donc dire que chaque effort a de bonne chance d'être récompensé.

Thibault Lieurade, Recrutement : l'invasion d'internet, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Mutation digitaleEmploi, salaires, travail

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier