Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Vers une nouvelle organisation productive

Publié le lundi 24 septembre 2012 . 7 min. 58

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les interventions de la première conférence de l'Institut Xerfi en vidéo sur Xerfi Canal.

Jean-Pierre Corniou, DGA de Sia Conseil, ancien DSI de Renault, ancien président du CIGREF

 

En ce début de XXIe siècle, notre conception du travail n’a pas encore fondamentalement changé. Nous sommes marqués par une vision traditionnelle, celle des manufactures, où on rassemble à heures fixes des gens, sous le même statut, pour effectuer de façon répétitive des tâches pré-définies. Depuis cinquante ans, nous avons pourtant inventé des outils surpuissants pour nous aider à concevoir, produire, distribuer, analyser, mesurer. Avec l’informatique et la robotisation, nous avons commencé à apprendre à faire plus, mieux, plus rapidement tout en minimisant la pénibilité du travail et l’impact environnemental. Mais le système hiérarchique et pyramidal régit encore notre modèle d’organisation du travail.

Passer de la main d’œuvre au cerveau d’oeuvre

Désormais, nous devons dépasser ces performances associées à des outils et à des organisations déjà anciennes. Le PC existe depuis 1981 ! Nous avons appris en 250 ans à décupler l’énergie musculaire des hommes en les dotant de prothèses efficaces, les machines. Nous devons apprendre maintenant à passer de la main-d’œuvre au cerveau d’œuvre pour faire jaillir de la complémentarité entre l’esprit humain et ces prothèses intellectuelles que sont les processeurs et les programmes  des sources nouvelles de créativité.
Imaginer le travail au XXIe siècle, c’est reconnaître et orchestrer cette révolution ! Le travail n’est plus un stock où les nouveaux venus remplacent à l’identique ceux qui partent. C’est un flux constant d’adaptations, de transformations continues, d’innovations mais aussi de remises en cause profondes. Le monde est devenu global, plat, l’information nous connecte en permanence à toutes les idées, tous les produits de la planète. En douze ans, 5,2 milliards de terriens ont accédé au téléphone mobile et 2,2 milliards aux services du web. Nous savons tout et tout de suite, le champ des opportunités individuelles s’élargit, les disciplines scientifiques se décloisonnent et chacun peut désormais accéder en quelques clics à toute la connaissance scientifique et technique.

Une révolution du réseau et de l’intelligence partagée


L’ouverture d’esprit, la flexibilité, la prise d’initiatives, la collaboration spontanée doivent être développées et encouragées.  Ce ne sont plus les mêmes profils de compétence et de comportement qui sont nécessaires. Réinventer les parcours de travail au cours de la vie à l’ère du numérique implique de multiples changements dans les organisations et la culture managériale mais aussi dans l’affirmation de la responsabilité individuelle dans le développement de son parcours professionnel. C'est un double mouvement radical qu'il faut initier : le " lâcher prise" des managers, le "rendre compte" de chacun !
La reconnaissance par les pairs, l’image et le leadership deviennent plus important que le seul travail fourni. Le numérique fabrique et se nourrit de nouvelles logiques d’interaction entre  les acteurs. Au siècle des réseaux et du cerveau d’œuvre, alors que la dématérialisation multiplie à l’infini, idées, sons et images, produire du sens devient aussi important que produire des biens. La production intellectuelle échappe aux contraintes habituelles du travail : le contrat, le lieu, le statut, les horaires et la rémunération. Le web en rendant possible chacune de ces transgressions est un puissant outil de déstructuration des formes anciennes et de réinvention de nouveaux rapports de création.
La société en réseaux s'appuie sur le constat lucide que seul on ne peut rien. Affranchie des contraintes conventionnelles issues de la fragmentation de la société, la mise en synergie des talents peut trouver des réponses radicalement nouvelles aux problèmes de notre société et combler les lacunes des mécanismes classiques. L’entreprise doit donc réinventer des modes de fonctionnement novateurs pour réconcilier performance collective et accomplissement individuel. 

Les 6 axes d’une stratégie vers l’Iconomie


Six axes doivent être explorés de façon simultanée afin de définir le champ d’une stratégie numérique menant à l’iconomie. Ce sont ces six sentiers qu'il faut défricher sans crainte :


- Porter le client comme  l’usager et le citoyen au cœur de nouvelles interactions numériques, en misant sur la capacité d’initiative de ces « experts » utilisateurs et en sollicitant leurs réactions et contributions
- Faire de l’entreprise étendue un écosystème efficient, fondé sur la richesse des interactions entre partenaires et le respect mutuel des talents
- Intégrer la mobilité spatiale et culturelle des collaborateurs comme un vecteur majeur de performances
- Recomposer de façon permanente les combinatoires de compétences au sein du cœur stabilisé de l’organisation, mais aussi du réseau élargi en misant sur la « sagesse des masses »
- Faire émerger les nouvelles valeurs du manager numérique, leader plus que patron, coach plutôt que chef
- S’insérer dans la mondialisation numérique en pratiquant ces nouvelles règles en cercles concentriques à partir du territoire


Le management collaboratif de la connaissance est donc une opportunité majeure. La technologie ne peut être qu’un adjuvant pour replacer le travail dans une dynamique positive. C’est une opportunité de réinvention de la place de l’homme dans l’économie pour inciter les êtres humains à avancer ensemble et résoudre les défis de la planète.


Découvrez le blog de l'Institut Xerfi : www.institutxerfi.org


Les dernières vidéos
Économie générale

Les dernières vidéos
de Jean-Pierre Corniou

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER