Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


CERFRANCE et l'offensive des associations de gestion

Publié le lundi 14 mai 2012 . 4 min. 27

Voir plus tard
Partager
Imprimer
La concurrence des AGC (les Associations de Gestion et de Comptabilité) n'est pas nouvelle pour les cabinets libéraux. Mais leur intégration à l'Ordre a permis de mieux prendre la mesure de cette concurrence ; voire, pour certains cabinets, de cette menace. Quelques chiffres concernant le 1er réseau associatif de conseil et d'expertise comptable suffisent à illustrer le propos. CERFRANCE, puisqu'il s'agit de lui, c'est donc : 11 200 collaborateurs répartis au sein de 700 agences ; 320 000 clients (ou adhérents) ; le tout, pour un chiffre d'affaires cumulé de plus de 630 millions d'euros en 2011. Et sur les 132 cabinets de plus de 7 millions d'euros de chiffre d'affaires recensés par la revue Profession Comptable en 2010, 32 étaient des bureaux de CERFRANCE. C'est-à-dire 1 sur 4 ! Une force de frappe impressionnante que le réseau a bien l'intention de mettre à profit pour consolider encore ses positions auprès de sa clientèle de petites et de très petites entreprises. Pour ce faire, CERFRANCE dispose de deux atouts majeurs. Le premier, c'est un positionnement qui répond parfaitement aux attentes des petites entreprises ; mieux certainement que celui de la plupart des petits cabinets libéraux. Un positionnement résolument pluridisciplinaire, dans lequel la comptabilité n'est qu'une prestation parmi d'autres. Il convient en effet de garder à l'esprit que les acteurs associatifs ont glissé vers la comptabilité du fait des évolutions réglementaires. A l'origine, leur activité était d'aider leurs adhérents dans la gestion et le pilotage de leur entreprise : dans les domaines du juridique, du fiscal, du social, de la transmission, de la formation, de l'élaboration de tableaux de bord, de la gestion de trésorerie, du calcul des coûts de revient, etc. Autrement dit, le conseil fait partie intégrante de leur ADN, ce qui n'est pas toujours le cas pour les cabinets traditionnels. Des cabinets traditionnels encore (mais pour combien de temps ?) protégés par leur monopole ; et qui se sont longtemps contentés de mettre en avant leur déontologie et la technicité de leurs prestations comptables. Le second atout majeur d'un acteur comme CERFRANCE, c'est de pouvoir s'appuyer sur une véritable stratégie de marque. La marque est certes encore récente et devra continuer de gagner en notoriété, mais il faut bien mesurer le chemin parcouru en quelques années. Il y a seulement 6 ans, le réseau était en effet constitué d'une nébuleuse d'une cinquantaine de marques et d'autant de logos. D'où une visibilité quasi-nulle. Aujourd'hui, CERFRANCE c'est : une marque, un logo et une signature unique déclinés par l'ensemble des antennes du réseau. Car le réseau a depuis plusieurs années déjà abordé le virage de l'entreprise de services. Si bien qu'aujourd'hui, le discours est clairement un discours de chef d'entreprise ; pas un discours de profession libérale. On y parle harmonisation de l'offre, marketing, R&D et innovation, promesse de valeur, image et identité, publicité, politique de marque… Un discours, qui choque encore dans nombre de cabinets traditionnels, mais qui s'imposera inéluctablement à moyen terme compte tenu des évolutions en cours. Alors, certes le monde libéral peut le regretter. Voire même continuer de considérer le secteur associatif avec une certaine condescendance. Mais cela ne sert pas à grand-chose. Il va bien falloir s'y faire et prendre des mesures pour faire face à cette « nouvelle » forme de concurrence.

Les dernières vidéos
Stratégies & Management

Les dernières vidéos
de Ludovic Melot

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER