Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La crise de l’immobilier de bureaux offre une chance historique aux acteurs du coworking d’accélérer. Malgré un contexte dégradé, les surfaces exploitées par les entreprises de coworking devraient progresser de 32% en 2020 selon le panel de l’étude Xerfi Innov. Une croissance portée par les mises en exploitation de projets lancés en 2018/2019. Et les acteurs continueront d’évoluer dans un environnement favorable à moyen terme. Les demandes de clients en recherche de souplesse et de modularité affluent avec la crise économique, tandis que la perspective d’un recours accru et durable au télétravail laisse envisager de nouvelles solutions de complément dans les espaces de coworking et hybrides. En parallèle, la hausse de la vacance enregistrée par les propriétaires d’immeubles tertiaires pourrait donner un véritable élan à un autre modèle, celui du « bureau opéré », exploité pour compte de tiers. Un modèle qui répond au besoin de valorisation des surfaces inoccupées et qui s’affirme comme une tendance forte des prochaines années.

Si elle ouvre de nouvelles perspectives, la crise sanitaire complique également l’équation financière des acteurs du coworking.
- D’abord, elle a conduit à une baisse de revenus de l’ordre de 20% à 30% sur l’ensemble de l’exercice 2020.
- Et puis, malgré un rebond rapide, tous les acteurs risquent de ne pas passer le cap de la crise sanitaire : c’est le cas de ceux trop dépendants de l’événementiel. A l’inverse, les enseignes exploitant un nombre élevé de centres ou des surfaces étendues, comme WeWork, Regus ou Spaces, affichent des profils plus diversifiés en s’adressant à l’ensemble de la demande. Forts de leur leadership, ces acteurs sont susceptibles de piloter de futures fusions-acquisitions.
- La crise pourrait également renforcer la menace de nouveaux entrants. C’est le cas des acteurs de l’hôtellerie fragilisés par les mesures sanitaires et qui pourraient accélérer leur déploiement dans les bureaux flexibles. Accor propose déjà les Wojo Corners et Wojo Spots, tandis que des expérimentations ont été mises en place par Crown Plaza ou Pierre et Vacances. Des initiatives qui illustrent les passerelles avec le monde de l’hospitality, à l’heure où les services aux occupants prennent une importance croissante.

L’extension des réseaux reste au cœur des stratégies, même si un ralentissement a été perceptible en 2020. Les efforts ont ainsi davantage porté sur la nature de l’offre, à travers la mise en place de services dans le bureau opéré, modèle qui a vocation à progresser rapidement avec la volonté des entreprises de rationaliser leur dépense immobilière. Les bureaux clés en main, eux, conservent un potentiel important auprès des PME, en étant le chaînon manquant entre bureaux partagés et traditionnels. Le nouveau palier franchi par le télétravail pousse également les acteurs à surfer sur cette tendance en proposant des abonnements à la journée ou du conseil aux entreprises pour la mise en place du télétravail au domicile. Cette tendance pourrait également profiter aux tiers-lieux en périphérie, villes moyennes et zones rurales, qui pourront mettre en avant la proximité des lieux de vie et leur capacité à rompre l’isolement, alors que des salariés seront tentés de s’éloigner des grands centres urbains.

Finalement, au-delà du coworking, c’est tout l’immobilier de bureau qui accélère vers le bureau serviciel pour suivre des entreprises, petites ou grandes, en quête de davantage de flexibilité et de services.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER