Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La gestion des emballages dans l’alimentaire vire au casse-tête pour les industriels. C’est l’une des conclusions des experts de Xerfi dans la dernière étude de la collection Xerfi Precepta sur ce marché. Face à une règlementation environnementale plus stricte, à la volatilité des cours des matières premières et aux aspirations éco-responsables des consommateurs et des investisseurs, les marques réorientent leurs stratégies packaging. Les approches se révèlent différenciées avec notamment l’allègement des emballages primaires, la suppression des emballages secondaires et le recours aux matières recyclables ou recyclées…


Si les avantages écologiques de ces solutions semblent évidents, elles soulèvent des questions stratégiques majeures pour les industriels des IAA et leurs partenaires, les fabricants d’emballages. En plus des coûts de changement, la disponibilité limitée des nouveaux matériaux entraîne une hausse de leurs prix. Les consommateurs, très attentifs à leurs budgets, peuvent de leur côté se montrer réticents à modifier leurs habitudes d'achat. Enfin, des systèmes a priori plus vertueux comme le vrac ou la consigne complexifient la logistique et appellent une adaptation des processus internes.


Dans ce contexte, comment les industriels abordent-ils cette transition vers un packaging vert ? Qui sont les plus engagés dans ce domaine ? Et quelles solutions pertinentes se dessinent à terme ? Pour répondre à ces questions, le rapport a décrypté les solutions mises en place par les industriels de l’alimentaire et les fabricants de packaging pour répondre aux nouvelles tendances de marché. Parmi ces dernières, retenons en particulier… :


• La réduction et la suppression des emballages à l’instar de Savencia qui a misé sur l’écoconception pour réduire le poids de ses emballages.
• Deuxièmement, le réemploi des emballages comme Terracycle qui a déployé son concept de consigne Loop chez Carrefour.
• L’emploi de matériaux recyclables et recyclés. C’est la solution mise en place par le Groupe Alma, un pionnier en la matière, qui a intégré les activités de recyclage dans son business model.
• Ensuite, la reconfiguration des couples emballage et produit à l’exemple de Carlsberg et Le Petit Ballon qui se sont essayés à la bouteille biosourcée.
• Enfin l’étude s’est également penchée sur les initiatives des groupes visant à conjuguer grande marque et vrac, en s’appuyant sur deux cas éclairants. Celui du groupe Kellogg qui a multiplié les tests sur le segment du petit déjeuner ou encore Danone qui s’est essayé au Yaourt en vrac.


Publié le jeudi 23 novembre 2023 . 2 min. 53

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :