Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Dans un contexte où l’inflation oblige le consommateur à reconsidérer ses habitudes d’achat, les distributeurs deviennent plus sélectifs dans leurs stratégies digitales. C’est l’une des conclusions de la dernière étude Xerfi Precepta sur le secteur du retail. Bien que les dispositifs omnicanaux restent la priorité, la fin programmée des cookies tiers recentre leur attention sur le e-retail media. De son côté, l'IA générative, en pleine expansion, ouvre des opportunités pour enrichir l'expérience et la relation client, et demain pour booster la rentabilité des plateformes.


Cependant, à court terme, tous ces investissements digitaux viennent buter sur l’inflation. Les marges des activités e-commerce en sont également affectées, rendant leur retour sur investissement plus incertain encore. Acteurs traditionnels comme spécialistes du e-commerce doivent dès lors adopter des approches nouvelles. Par l’optimisation des coûts et la diversification prudente de leurs stratégies detransformation digitale, ils visent à renforcer leur position sur leur marché respectif.


Dans ce contexte, quelles sont les options et priorités des professionnels du retail en matière de stratégie digitale ? Comment va évoluer la concurrence alors que les plateformes sont soumises à une réglementation plus contraignante ? Et quelles perspectives attendre pour le e-commerce d’ici 2025 ? Pour répondre à ces questions, l’étude Xerfi-Precepta s’est largement penchée sur les stratégies de transformation digitales du secteur du retail. Elles sont très nombreuses et variées, et j’en retiendrais seulement quatre dans cette vidéo sur le seul thème de l’omnicanalité :


• Premièrement, le déploiement des dispositifs web-to-store afin de générer du trafic en magasins à partir des audiences élevées du web. C’est notamment la stratégie mise en place par Picard et Castorama.
• Ensuite, certains acteurs comme Carrefour, H&M ou Krys ont misé sur la phygitalisation des magasins, c’est-à-dire la fusion des espaces de vente physiques et en ligne afin de fluidifier les parcours d’achats, élargir et diversifier l’offre mais aussi connecter les vendeurs.
• Autre solution retenue par les acteurs tels Zara, l’enrichissement des applications mobiles afin de développer les fonctions in-store et poser les bases de magasins entièrement automatisés.
• Enfin, d’autres, à l’instar de Petit Bateau, se sont attachés à déployer des solutions de type « ship-from-store » dans le but de placer les points de vente physiques au service de la livraison du client final.
Bref, dans le monde du retail, la révolution digitale monte en puissance en se cristallisant autour de choix plus sélectifs pour créer des expériences d'achat innovantes, engageantes et plus rentables pour les groupes et les enseignes.


Publié le mercredi 29 novembre 2023 . 3 min. 11

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :