Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les fournisseurs de la restauration hors domicile surfent sur une vague porteuse. L’essor inédit de la livraison et de la vente à emporter pousse les Français, toujours plus connectés, vers les restaurants présents en ligne et autres dark kitchens. À tel point qu’ils gagnent des parts de marché sur le commerce de détail alimentaire. En parallèle, le thème du développement durable devient central tandis qu’une nouvelle mesure de la loi EGalim entre en vigueur dans la restauration collective. Autant de facteurs de mutations qui ont été analysés dans la nouvelle édition de l’étude Xerfi Precepta intitulée « Les nouveaux défis des fournisseurs face à la mutation de la restauration hors domicile ».


Si ces transformations s’avèrent de formidables leviers de croissance pour les fournisseurs de la restauration hors domicile, elles exigent d’ajuster les modèles d’affaires. Il leur faut aussi s’adapter au jeu concurrentiel, un jeu bousculé par la digitalisation accélérée des usages. Surtout, ils doivent répondre à court terme aux effets délétères de la pandémie sur l’activité et les marges de la filière, sur fond de résurgence de l’inflation.


Grossistes-livreurs, cash & carry, prestataires logistiques, producteurs, retailers : quels sont les acteurs les mieux placés pour affronter ces nouveaux défis ? Quand les acteurs retrouveront-ils leur niveau d’activité d’avant-crise ? Le jeu concurrentiel peut-il être perturbé par l’émergence des plateformes de circuits courts ? Au travers d’études de cas, l’étude passe au crible les stratégies déployées pour répondre à ces différentes questions. Parmi ces stratégies, citons :


• Les rapprochements entre acteurs afin de gagner en pouvoir de marché comme l’illustrent les opérations récentes entre Pomona et DGF ou encore entre C10 et Distriboisson.


• 2e axe analysé : le déploiement de la vente en ligne qui passe par des investissements dans le e-commerce et les marketplaces. L’étude se penche notamment sur les stratégies mises en place par France Boissons ou le marché d’intérêt national de Rungis.


• Les fournisseurs de la RDH développent également des gammes de services, à l’instar de Metro, pour se positionner en tant qu’interlocuteur unique des restaurateurs.


• Enfin l’étude décrypte la montée en puissance des initiatives en matière de stratégie RSE et autres démarches durables à travers le bio, le local ou encore la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire. Des leviers d’amélioration actionnés par des acteurs comme Bridor ou D’aucy foodservice.


Publié le mercredi 30 mars 2022 . 2 min. 34

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :