Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Chaque année, au moment de la publication du célèbre classement du Financial Times, les écoles de commerce françaises se réjouissent de truster les toutes premières places du classement des masters en management du célèbre quotidien financier. Et c’est vrai, la France hisse trois de ses prestigieux établissements dans le top 5 : HEC mène la danse, avec sa deuxième position derrière l’Université de St Gallen en Suisse, suivi de près par l’Essec, à la quatrième place, juste devant l’ESCP Europe, cinquième. Ce classement du FT, qui fait autorité sur le marché mondial de l’enseignement en gestion, se base sur une série de critères, parmi lesquels les salaires obtenus par les anciens étudiants ou l’ouverture internationale.


Ce n’est pas tout : l’échappée de tête des trois parisiennes est suivie par un large peloton de 21 autres grandes écoles françaises présentes dans ce top 100 des formations en management, notamment : L’Edhec, 17ème, Skema 25ème, l’Iéseg 32ème, Audencia 39ème ou l’EM Lyon 40ème….


Oui mais voilà. Il s’agit là du classement général. Et au-delà de la légitime satisfaction qu’il procure, il y a peut-être d’autres enseignements à tirer de ces résultats. D’ailleurs, en quelques clics seulement sur le site du Financial Times, on peut d’ailleurs analyser ce classement sous un autre angle, et un peloton de tête bien différent. Il suffit de rechercher le critère de rentabilité des diplômes, appelé « value for money », calculé par le FT, qui mesure le rapport qualité-prix des formations. En d’autres termes, le FT examine le « retour sur investissement », en prenant en compte le salaire obtenu par les anciens étudiants rapporté au coût de leur scolarité. Et là, surprise, ce n’est pas le point fort des écoles françaises : ni HEC, ni l’Essec, ni l’ESCP Europe n’arrivent sur la première marche du podium français, où elles sont précédées par… l’IAE d’Aix-Marseille, première française et 19e du classement sur ce critère. Elle devance l’Université Paris-Dauphine de trois places…


Quant à nos sept champions du classement général, ils ne brillent pas particulièrement au palmarès de la rentabilité de leurs diplômes de management : si Audencia décroche la 32ème place sur 100, HEC n’est que 37ème, l’Essec 48ème, ESCP Europe 63ème, Skema 68ème, Edhec 70ème et Iéseg 74ème.


Mais gare aux conclusions hâtives ! Ce que montre le classement du FT, c’est qu’elles ont le meilleur rapport qualité/coût des études, et certes pas que les salaires sont plus élevés à la sortie, ou dans la suite de la carrière Et pour cause, ce sont des établissements publics, pratiquant des tarifs modérés...  Ce qui fait d’ailleurs le succès d’autres business schools européennes appartenant à des universités, aux frais d’inscription peu élevés, et qui sont mieux classées sur ce critère.


Bien sûr, les business schools françaises classées tout en haut du fameux classement du Financial Times apportent le plus souvent à leurs anciens élèves le prestige d’une très belle ligne de CV, et des salaires plus élevés. Mais tous leurs diplômés en ont-ils vraiment pour leur argent ? D’autant que les écoles de commerce sont amenées à augmenter chaque année leurs frais de scolarité, qui restent encore bien éloignés des tarifs pratiqués par les grandes Business Schools américaines. Voilà qui offre aux universités de gestion et aux I.A.E. un solide argument dans leur compétition face aux grandes écoles.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER