La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Le graphique 15 ans de pouvoir d'achat des...
https://player.vimeo.com/video/122920483?autoplay=1 15-ans-de-pouvoir-d-achat-des-francais-2318.jpg
02/04/201403:14
Comment a évolué le pouvoir d'achat depuis l'introduction de l'euro ? Très rapidement, jusqu'en 2003, où dans le prolongement de l'euphorie de la fin des années 90, il progresse de 2,4% en moyenne par an porté notamment par les réductions d'impôts et la baisse d'un point du taux de TVA en 2000. Et encore s'agit-il ici de l'évolution du pouvoir d'achat par unité de consommation, auquel les effets de la démographie et de la composition des ménages sont retirés. Sa montée n'est pas rectiligne, mais les accidents sont rares, le plus important survient en 2001 après l'éclatement de la bulle Internet, mais il reprend très vite son ascension. 2003 est une seconde année difficile, plombée par l'évolution de l'emploi et des salaires. Nouveau tableau favorable cependant avec la reprise de la mi-2003. La situation des entreprises s'améliore, l'emploi redémarre les salaires suivent et le ralentissement de l'inflation renforce la tendance : le pouvoir d'achat est relancé. Le mouvement se poursuit jusqu'à la fin 2007. Le bilan sur ces 9 premières années est remarquable : le pouvoir d'achat s'élève de 1,8% en moyenne par an.
 
 
Il faut remonter aux 30 glorieuses pour trouver mieux. C'est aussi la marque d'un choix stratégique très fort : celui de la consommation comme fer de lance de la croissance. La distribution en est le grand gagnant. Mais son corollaire c'est le sacrifice des équilibres financiers, un système productif plombé et le déséquilibre de nos échanges extérieurs : les excédents commerciaux fondent, laissant place à un déficit de 42 milliards en 2007. Survient alors la grande récession de 2008. L'activité se dérobe, le chômage de masse est de retour, l'inflation aussi. Le pouvoir d'achat recule de 0,2%, c'est une première depuis 1984, mais c'est finalement peu vu l'ampleur du choc et très peu par rapport aux autres pays européens. Car dans la logique du modèle de croissance développé depuis plus de 15 ans, la réponse des pouvoir publics reste la même : alléger la barque fiscale des ménages pour soutenir coute que coute la consommation : les heures supplémentaires sont défiscalisées, des primes exceptionnelles sont versées. C'est le champ du cygne. Le déficit public explose, il dépasse les 7% du PIB, le déficit extérieur de son côté tombe à plus de 70 milliards d'euros. Des mesures de consolidation budgétaires sont prises dès 2011 : instauration d'une contribution sur les hauts revenus, chasses aux niches fiscales, taxation de l'épargne. Viendront ensuite d'autres mesures. La montée du chômage couplée à l'austérité pèse également de tout leur poids sur les revenus. Bilan, le pouvoir d'achat a reculé de 1,7% depuis le 2ème trimestre 2011. C'est une première historique.
 
 
Le Graphique, 15 ans de pouvoir d'achat des Français, une vidéo Xerfi Canal

En savoir plus
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier