La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco Automobile française : le...
https://player.vimeo.com/video/120198237?autoplay=1 Alexandre-Mirlicourtois-Automobile-francaise-le-declin-endigue-2826.jpg
29/09/201403:31

Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

 

Les marques automobiles françaises restent dans la course entre janvier et août, les ventes de Peugeot-Citroën ont frôlé le million de véhicules en Europe, pour une part de marché proche de 11%. Cela place PSA en 2nde position, derrière l’indétrônable groupe Volkswagen avec 25,5% de parts de marché. Avec près de 10%, Renault complète ce podium européen. Conclusion : 1 voiture particulière sur 5 vendue en Europe est produite par un groupe français. Et la dynamique est bonne : à 1,8 million, les ventes des deux constructeurs ont grimpé de 9,4% sur les 8 premiers mois de l’année. C’est mieux que le marché à + 5,8%. Et pour vendre plus, il faut produire plus. C’est le cas ! La production mondiale de véhicules légers de PSA et Renault est en hausse de 2,4% au premier semestre. C’est une bonne nouvelle, mais la France est-elle pour autant une terre de production automobile en renouveau ? La réponse est mitigée car les stratégies industrielles ont complètement modifié la géographie de la production au milieu des années 2000. En 2003, 58% de la production totale des deux grands groupes français étaient réalisés en France, soit l’équivalent de 3,2 millions de véhicules montés. 10 ans plus tard, cette part est tombée à 28% et la production « made in France » a chuté à moins de 1,5 million unités. C’est plus de deux fois moins. En cause, les deux virages stratégiques des constructeurs. D’abord, délocaliser pour produire à bas prix pour une demande émergente en plein essor. Ensuite, assembler dans les régions à faible coût pour approvisionner les pays d'Europe de l'Ouest, dont la France. Alors, cette tendance est-elle inéluctable ? La réponse est donnée par deux constructeurs étrangers. C’est d’abord Toyota qui prouve qu’il peut y avoir un intérêt à produire des petits modèles en France. Son usine de Valenciennes a assemblé 190 000 Yaris en 2013 et devrait en produire 220 000 cette année. Mais c’est aussi Mercedes qui fabrique le Citan (un véhicule utilitaire) à Maubeuge. Une Allemande fabriquée en France ! Ce n’est finalement pas si nouveau : les Smart, le label des micro-voitures de Mercedes, sortent de Lorraine. Les succès de la 208, de la 308 pour PSA ou du Scénic pour Renault montrent que, là aussi, les lignes bougent. Il est bien sûr bien trop tôt pour crier victoire. Comme le montre l’évolution de la production, l’hémorragie est juste stoppée et le nombre de véhicules produits devrait s’inscrire autour de la barre des 1,6 million en 2014, en hausse quand même de 9,5% sur 2013. Mais il faudrait des années de bons résultats, de solides partenariats, un changement radical de stratégie et de sérieuses incitations fiscales pour espérer retrouver les niveaux d’avant. L’exemple britannique montre que c’est possible, avec une industrie automobile qui renaît de ses cendres. L’Italie montre en revanche qu’une fois tombé en dessous d’un certain seuil, les sites ferment les uns après les autres, les compétences se perdent et le déclin devient une fatalité.

 

Alexandre Mirlicourtois, Automobile française : le déclin endigué, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : IndustrieAutomobileImmatriculationsVéhicule particulierRenaultPeugeot

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier