La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco La puissance économique de...
https://player.vimeo.com/video/391981032?autoplay=1 Alexandre-Mirlicourtois-La-puissance-economique-de-Paris-Ile-de-France-en-Europe-306346809.jpg
28/02/202006:44

Avec un PIB de 709 Md€, l’Ile-de-France concentre 4,6% des richesses créées par l’UE à 28 et se place ainsi comme la 7e puissance économique européenne entre les Pays-Bas au 6e rang et la Suède en 8e position.


Poids lourd démographique et nœud de communication


Cette force, la région la doit pour beaucoup à l’attelage Paris/Hauts-de-Seine, département de l’Ouest parisien dans lequel est localisé le centre d’affaires de la Défense. Ce duo, c’est un PIB de 380 Md€, c’est supérieur à celui de l’Autriche, ce qui le place directement dans le top 10 européen. Cette concentration géographique de la valeur ajoutée est assez unique en Europe. En partant du niveau 2 de la nomenclature des unités territoriales statistiques d’Eurostat qui divise le territoire européen en 281 régions, l’Ile-de-France devance en Europe, le Grand Londres, la Lombardie emmenée par Milan, le district de la Haute-Bavière avec Munich et la Catalogne avec Barcelone. Forte de ses 12 millions d’habitants, dont plus de 2 millions vivant à Paris, la région parisienne est aussi l’aire urbaine la plus habitée d’Europe, au coude à coude une nouvelle fois avec le Grand Londres.


Mais la puissance de l’Ile-de-France ne se mesure pas uniquement à l’aune de ces deux grands indicateurs.


La région parisienne, c’est aussi un hub mondial. La métropole parisienne est reliée au monde par 225 vols quotidiens directs vers des villes hors Europe, 700 vers les métropoles européennes. Ces deux principaux aéroports Paris Charles-de-Gaulle et Orly se classent dans le top 10 européens, seule la métropole de Londres avec Heathrow et Gatwick y parvient également. A cela s’ajoute un atout de taille pour l’Ile-de-France : l’aéroport du Bourget. Situé à 7 km seulement de la capitale, c’est le 1er aéroport d’avions d’affaires en Europe. Il ne faut pas oublier non plus les lignes de trains à grande vitesse qui relient la capitale à Londres, Bruxelles, Amsterdam, Munich, Francfort.


Finance : Londres devant Paris


L’Ile-de-France, c’est aussi le 1er pôle de R&D européen. Avec plus de 155 000 chercheurs et personnels de recherche, l’Ile-de-France est la région d’Europe qui compte le plus de personnes impliquées dans la recherche. C’est deux fois plus que dans la Haute-Bavière ou que Stuttgart qui complètent le podium. Finalement, c’est près de 6% du personnel européen employé dans ces secteurs qui est localisé en région parisienne, avec un point fort — même si du retard a été pris dans son développement — le cluster de Paris-Saclay. Avec près de 18 Md€ en termes de dépenses en R&D, le bassin parisien est une nouvelle fois à la première place devançant Stuttgart et la Haute-Bavière. L’Ile-de-France, c’est finalement près de 7% des dépenses en R&D de l’UE à 28.


Pas de puissance sans finance. Le croisement de deux informations — celle de la valeur ajoutée et de l’emploi générés par la branche « activités financières  – assurance » — donne un aperçu des forces en présence.


La place de Londres est sans équivalent. Avec près de 77 Md€ de richesses créées, le Grand Londres se place nettement en tête et concentre plus de 11% de la valeur ajoutée générée par la finance par l’ensemble de l’UE à 28. L’Ile-de-France, distancée, est en 2e position, mais se situe néanmoins assez loin devant la Lombardie qui termine le podium.


En termes d’emplois, le classement est le même, mais un peu plus resserré. Si le poids des leaders est ici plus faible, c’est le signe que ce sont les emplois de la finance à plus forte valeur ajoutée, à plus haute qualification, à plus hautes compétences qui se concentrent chez eux.


L’hypertrophie des secteurs à haute valeur ajoutée est d’ailleurs un trait commun entre le Grand Londres et l’Ile-de-France : la finance, les activités BtoB les plus sophistiquées comme l’audit ou les services informatiques représentent plus de 40% de la valeur ajoutée générée par le Grand Londres. C’est plus de 36% pour l’Ile-de-France, puis cela tombe à moins de 28% pour la Haute-Bavière, 24% environ pour la Lombardie, pour terminer à 16,5% pour la Catalogne.


Premier lieu touristique d’Europe avec à la fois un tourisme culturel (le Louvre, Versailles) et ludique (Disney Land Paris), premier parc immobilier de bureaux en Europe, l’Ile-de-France arrive bien souvent en tête du palmarès des régions de l’UE à 28. Et seul le Grand Londres lui conteste le leadership sur certains items. Mais dans une UE à 27, elle sera loin devant tout le monde et pourrait passer du statut d’Ile-de-France à celui d’Ile-d’Europe.


En savoir plus

Mots clés : Europe UEParisRégionIle-de-France

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier