Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Les secteurs qui vont booster la croissance en 2016

Publié le lundi 5 octobre 2015 . 3 min. 51

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Canal TV présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

 

Quels secteurs boosteront la croissance en 2016 ? Il faut bien s’entendre il ne s’agit pas ici d’établir un palmarès des taux de croissance sectoriels mais bien de détecter parmi les grandes branches d’activité celles qui ont le plus fort potentiel d’accélération : c’est donc sur le delta de croissance entre 2015 et 2016 que le coup de projecteur va se porter. Trois blocs se distinguent. Le principal celui de la construction. Après une année noire en 2015 avec un recul du volume de production de 3,6% selon nos estimations, la construction dispose d’un véritable potentiel d’accélération. Notre prévision pour l’ensemble de la filière ressort ainsi à +2,5% en 2016, soit 6 points de mieux environ qu’en 2015. Une prévision qui repose sur des premiers indices concrets d’amélioration, déjà apparus ces derniers mois. Je veux parler, coté promotion immobilière, de la hausse spectaculaire des réservations au 2ème trimestre : +22% par rapport à 2014 pour un total de 26 500 logements. Côte construction neuve, c’est le récent rebond des permis de construire (+8,7% sur la période juin-aout par rapport au 3 mois précédents) et le retour, enfin, en territoire positif des mises en chantier (+0,7%). sans oublier bien entendu dans les travaux publics le lancement de grands chantiers ou encore le sentiment des entrepreneurs qui s’améliore aussi bien pour l’activité passée que prévue. Mécaniquement c’est tout l’écosystème de la construction qui est aspiré. Les matériaux de construction d’abord. Le grand secteur de la fabrication des produits minéraux non métalliques – c'est-à-dire toute  la filière du verre, des produits en céramique, en terre cuite, du ciment, du plâtre, du béton, du travail de la pierre – fera la course en tête dans l’industrie en termes d’accélération en passant de production en recul de 5,3% en 2015 à une hausse de 3,9% en 2016. Autre profession dont le destin est lié à celui de la construction, l’intérim. L’intérim est doucement reparti, en partie grâce à la filière automobile, mais il lui manquait encore le soutien du BTP pour changer de braquet de croissance : ce sera chose faite avec en 2016 avec un chiffre d’affaires en hausse de 8% selon notre scénario contre juste 2% cette année. Après ce bloc lié à la construction, il y a celui accroché à l’investissement des entreprises. Après une longue période de panne, une partie des entreprises va investir parce qu’elles n’ont pas d’autres choix. Ensuite, l’embellie plus générale de l’activité est une autre bonne nouvelle car elle va progressivement remettre en tension les capacités de production. De surcroît, l’argent ne coûte rien et l’accès au financement est aisé : de quoi faire sortir de l’ombre la fabrication de machines d’usage générale (+5,5 points d’écart de croissance entre 2015 et 2016), la fabrication de machines et équipement ou la fabrication d’équipements électriques (+4,4 points) Liés à ces deux blocs, les services BtoB vont à leur tour être tirés vers le haut. Les services traditionnels liés aux activités récurrentes mais pas seulement : ainsi les activités de services administratifs et de soutien gagneront +3,3 points de croissance entre 2015 et 2016, les activités spécialisées scientifiques et techniques (+0,9 point). Ensemble, ces trois blocs : construction et son écosystème, secteurs liés à l’investissement et services BtoB seront les boosters de la croissance, capables de nous hisser à 1,8% de croissance en 2016.

 

Alexandre Mirlicourtois, Les secteurs qui vont booster la croissance en 2016, une vidéo Xerfi Canal TV


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER