Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Tourisme : la France peut mieux faire

Publié le lundi 10 février 2014 . 3 min. 42

Voir plus tard
Partager
Imprimer
Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

Bonne nouvelle pour l'économie française, la mondialisation ne fait pas que des victimes. Avec 88 millions de visiteurs environ, la France est restée la première destination touristique en 2013, selon le dernier baromètre de l'OMT (l'Organisation mondiale du tourisme). Elle se place, une fois de plus, devant les Etats-Unis et l'Espagne. Mieux, sa progression sur un an est remarquable. Avec 6% de visiteurs en plus de plus qu'en 2012, elle fait mieux que la moyenne internationale qui a été de 5%. Et le tourisme c'est un atout extraordinaire. Ses retombées sont multiples, en termes de richesses générées, d'emplois créés et de rééquilibrage de nos comptes vis-à-vis de l'étranger. La ligne « voyage » de la balance des paiements affiche ainsi un excédent structurel d'environ 10 milliards d'euros par an depuis dix ans. Le bilan est donc ultra-positif et c'est une aubaine alors que nombre de nos industriels peinent à conserver leurs parts de marché à l'étranger. Des bons chiffres auxquels il faut quand même apporter deux bémols :

1. D'abord, la clientèle européenne en transit « gonfle » les chiffres du nombre de visiteurs, mais beaucoup moins celui des revenus. Première destination, la France occupe seulement la 3ème place en termes de recettes et se place derrière l'Espagne qui la devance de peu et les Etats-Unis qui caracolent loin devant. Bilan quand un touriste étranger dépense en moyenne à peine plus de 500 euros lors d'un séjour en France, il génère plus de 750 euros de recettes de l'autre côté des Pyrénées et pratiquement 1 500 de l'autre côté de l'Atlantique. Du simple au triple !

2. Ensuite, « le solde touristique », plafonne depuis des années maintenant. La barre des 12 milliards d'euros n'a plus été franchie depuis 2004. Quant au millésime 2013, il aura été moins bon que celui de 2012, avec selon nos estimations 10 milliards d'euros seulement d'excédents, en chute de 10% sur un an. En cause, les difficultés à faire dépenser plus aux visiteurs qui viennent en France, mais aussi le nombre croissant de Français qui partent à l'étranger et qui consomment local : sur les 15 dernières années les recettes touristiques ont progressé de 60% quand les dépenses des Français à l'étranger ont-elles été multipliées par deux.

A l'heure où l'éclosion d'une classe moyenne mondiale dope les flux de voyageurs, la France a bien une carte industrielle maîtresse à jouer. Son patrimoine, géographique et culturel, en fait une destination prisée par les étrangers du monde entier. Mais la France vit en bonne partie sur ses acquis, qui maintiennent le marché mais masquent les faiblesses en termes d'accueil et de services Or, la concurrence internationale s'intensifie. La question de l'ouverture dominicale, par exemple, ne concerne pas uniquement les grandes surfaces de bricolage en particulier à Paris ou dans les zones proches des ports qui accueillent les croisiéristes en escale. Le shopping, c'est aussi une facette de la politique touristique. Londres l'a bien compris et a fait du dimanche un jour de shopping comme les autres.

Alexandre Mirlicourtois, Tourisme : la France peut mieux faire, une vidéo Xerfi Canal


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER