Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

L’immobilier commercial doit accélérer son repositionnement selon la dernière étude Xerfi Precepta. La lutte contre l’artificialisation des sols, la recherche d’une consommation plus responsable et l’essor rapide des achats en ligne et des marques 100% digitales, comme les DNVB, accroît l’obsolescence du modèle, notamment des centres commerciaux et des retail parks. Une refonte de l’offre s’impose pour développer la fréquentation et réduire la vacance.


Ce travail au long court risque toutefois de se compliquer à court terme. Outre le retour de l’inflation qui pèse sur le pouvoir d’achat, la hausse des taux pourrait complexifier l’équation économique des acteurs les plus endettés. Or, il est urgent d’investir pour adapter les espaces commerciaux aux tendances du retail et améliorer leur ancrage local. Il s’agit aussi de faire évoluer les modes de rémunération des foncières à l’essor du e-commerce, voire de prendre pied dans le métavers.


Dans ce contexte, où en sont les foncières dans leurs stratégies d’adaptation ? À quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s’attendre ? Et quelles perspectives pour le marché d’ici 2024 ? Pour répondre à ces questions, l’étude a décrypté les principaux domaines d’investissements des professionnels de l’immobilier commercial :


• Mentionnons d’abord le renouvellement de l’offre de commerces avec l’intégration des DNVB et de la seconde main et l’arrivée de nouvelles enseignes et marques étrangères.
• 2e axe : le virage digital avec la création de marketplaces (à l’instar de la stratégie d’Altarea Commerce avec l’appui de Wishibam), la mise en place de dispositifs digitaux in-store ou encore la monétisation du trafic à travers le specialty leasing.
• Les acteurs refondent également l’expérience globale, notamment dans les centres commerciaux, avec l’essor de l’offre de restauration et l’intégration d’espaces de loisirs.
• L’intégration des dimensions RSE et locale revêtent également un caractère prioritaire pour les professionnels de l’immobilier commercial. Tout comme la prise en compte de la mixité des usages dans les projets qui permettra de proposer une offre nouvelle en cœur de ville.


Publié le lundi 4 juillet 2022 . 2 min. 34

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :