Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Moins de déchets, davantage de traitement et de recyclage ! La valorisation est clairement devenue un maillon stratégique pour les groupes des services environnementaux. D’autant qu’en parallèle, les donneurs d’ordres accordent plus d’importance à leur bilan carbone et à leur image autour des problématiques RSE selon cette nouvelle étude de la collection Xerfi Precepta. Le recyclage apparaît de surcroît comme un bon moyen de sécuriser ou diversifier leurs approvisionnements. Toutefois des inquiétudes se multiplient au sujet de la volatilité des cours de certaines matières recyclées et sur les débouchés.


Ce nouveau visage du marché des déchets transforme de façon irréversible le business des groupes du secteur. Cette situation a des conséquences sur la structure de coûts et sur les ressources et compétences clés à détenir. Les rapports de force évoluent également. En effet, les industriels investissent de plus en plus le segment du recyclage. Et les éco-organismes, en plein essor, disposent, eux, d’un très fort pricing power face aux groupes des services environnementaux. Mais à court terme, les gestionnaires de déchets devront surtout composer avec le ralentissement de l’économie.


Dans ce contexte, quels profils d’acteurs sont les mieux armés ? Quels choix font-ils entre croissance interne et externe, notamment pour accroître leurs capacités ? Quelles sont désormais les nouvelles sources d’avantage concurrentiel ? Et à quelles évolutions de la concurrence faut-il s’attendre ? Pour répondre à ce questions, l’étude a détaillé les enjeux auxquels font face les gestionnaires de déchets et analysé leurs stratégies de croissance. Parmi elles, nous pouvons retenir ici… :


• … Le renforcement des capacités en interne en France à l’exemple de Veolia en 2022 qui a investi dans l’économie circulaire avec le valopôle de Boves et le projet PlastiLoop.
• Autre axe, le développement via la croissance externe à l’image du rachat d’Ecore par Derichebourg finalisé en 2021 pour renforcer sa suprématie dans les métaux.
• Le développement à l’international est une autre stratégie déployée par les acteurs comme Paprec qui s’est récemment implanté à Londres et Madrid, et qui a racheté le groupe espagnol CTR Mediterraneo en 2022.
• Enfin, l’intégration de solutions digitales apparaît comme une solution privilégiée par des gestionnaires. C’est le cas de Suez qui a mis la main fin 2022 sur BioEnTech et son compteur intelligent.


Publié le lundi 19 juin 2023 . 2 min. 44

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :