Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Épaulés par des fonds d’investissement, les groupes leaders spécialisés dans la gestion de patrimoine refaçonnent leur modèle à coup d’acquisitions opportunistes. Cette course à la taille s’avère cruciale pour l’avenir. Elle répond aux défis posés par un environnement financier et des conditions d’exercice plus complexes. Elle apporte davantage de visibilité et de notoriété alors que les offres alternatives foisonnent. Ce sont quelques-unes des observations réalisées par les experts de Xerfi dans la dernière étude Xerfi Precepta baptisée : « Les conseillers en gestion de patrimoine à l’horizon 2025 ».

 
De leur côté, les groupements et réseaux exercent une emprise croissante sur cette profession marquée par le maintien d’un tissu dense de petites structures. Avec des conséquences notables en matière d’enrichissement des offres, de maillage territorial, de rééquilibrage du rapport de forces avec les fournisseurs ou encore de poursuite de la transformation digitale.


Dans ce contexte, à quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il encore s’attendre ? Quelles perspectives se dessinent pour les CGP d’ici 2025 ? Et quel modèle privilégier pour préserver les atouts de la profession, à savoir ses expertises « techniques » et ses qualités relationnelles ? Pour répondre à ces questions, l’étude a fait le point sur les leviers d’action prioritaires privilégiés par les acteurs dans un environnement toujours plus complexe :


• Premièrement, les stratégies d’optimisation des dispositifs terrain avec l’ouverture de bureaux, les acquisitions de structures locales et les partenariats plus ou moins formalisés avec les professionnels du droit et du chiffre. C’est notamment la ligne retenue par le Groupe Premium avec une stratégie volontariste d’acquisitions pour constituer un réseau.
• Ensuite, l’appropriation des problématiques RSE par les CGP à l’exemple de la SCPI Primonial REIM Patrimmo Croissance qui s’est muée en un fonds à impact.
• Citons aussi la diversification et l’enrichissement des modèles via la montée en gamme, l’intégration verticale ou encore les prestations BtoB. Les experts de Xerfi se sont notamment penchés sur Laplace, la nouvelle marque dédiée à la gestion privée du groupe Crystal, mais aussi sur Cyrus Conseil et son pôle de gestion d’actifs ou encore sur Stelaris et son offre crypto clé en main pour les CGP.
• Enfin, la transformation digitale de la profession qui suit son cours et qui vise à optimiser les modèles, proposer de nouveaux outils et services aux clients, développer des approches phygitales... Mentionnons entre autres exemples, Centaure Investissements qui a récemment lancé son application.


Publié le jeudi 21 septembre 2023 . 3 min. 05

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :