Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La logistique urbaine est en pleine révolution. D’après la dernière étude Xerfi Precepta, ce marché est porté par un afflux d'investissements et d'innovations. Chargeurs, grossistes, distributeurs, transporteurs ou plateformes de livraison sont en effet à pied d’œuvre pour s’adapter aux évolutions des modes de production, de distribution et de consommation, en particulier pour les décarboner. Ils doivent aussi se préparer à l’extension plus ou moins rapide des zones à faibles émissions mobilité au sein des métropoles françaises.


Mais l’inflation persistante, le ralentissement économique et l’essoufflement du e-commerce reposent la question des coûts de livraison et de la rentabilité des modèles. Ainsi, d’après les experts de Xerfi, les investissements pourraient apparaitre parfois disproportionnés, notamment au regard de la faible profitabilité du secteur.


Dès lors, quels sont les futurs possibles de la logistique urbaine d’ici 2030 ? Comment les acteurs se préparent-ils à la nécessaire transition environnementale de leurs activités ? Et comment les spécialistes de l’immobilier logistique adaptent-ils leur offre aux nouveaux besoins des entreprises utilisatrices ? Pour répondre à ces questions, les experts de Xerfi ont analysé, à travers une série d’études de cas détaillées, la gestion des flux urbains de marchandises au sein des secteurs clés comme le retail, le commerce de gros ou encore la santé. Des secteurs qui peuvent potentiellement faire appel à des spécialistes de la logistique ou au contraire internaliser ce maillon. Retenons en particulier :


• La conversion à l’omnicanalité par le commerce de détail à l’instar de LVMH qui a développé les livraisons décarbonées de ses enseignes et Ikea qui a testé des solutions multimodales.
• Concernant le commerce de gros, ce dernier joue un rôle moteur dans la logistique urbaine à l’exemple de Pomona qui tente de décarboner ses livraisons ou Rexel qui a développé de nouveaux modes de livraison pour ses clients.
• Les entreprises de la construction, grosses génératrices de flux de marchandises, investissent elles aussi dans l’optimisation de leur supply chain. C’est notamment le cas d’Acorus, spécialiste de la rénovation, qui a testé un espace logistique de proximité en Ile-de-France.
• N’oublions pas enfin les entreprises du secteur de la santé qui elles aussi, à travers leurs investissements dans leur supply chain, façonnent à leur manière la logistique urbaine.


Publié le jeudi 5 octobre 2023 . 2 min. 51

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :