Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Spécific, le département études et prestations sur mesure de XERFI, fait ici le point sur l’industrie des pompes et compresseurs en 3 séries de données :


La 1er série retrace la production française de pompes et compresseurs dominée par les filiales de multinationales étrangères comme Wilo, Linde, KSB ou BorgWarner. Cette production, très largement destinée à l’export, s’est accrue de 4,5% en 2021 grâce au redémarrage post-crise de plusieurs marchés clients.


Justement, la 2e série analyse la dynamique des marchés clients. Les majors mondiaux du pétrole et du gaz, qui utilisent des compresseurs à gaz où des pompes pour les forages, ont accru leurs dépenses d’exploration-production de 40% en 2021 à 529 Md$. La construction, elle, a bénéficié des premiers effets des plans de relance à travers le monde. En France, le chiffre d’affaires du BTP a bondi de 15%, après -7% en 2020. La production auto en Europe a en revanche été à la peine.


La 3e série de données enfin donnent un éclairage sur les conséquences de la hausse des coûts des matières premières sur les prix des pompes et compresseurs. Des prix qui ont progressé de plus de 4%, du jamais vue sur la période récente. Faute d’un redémarrage trop lent des secteurs amont (mines, sidérurgie, métallurgie…) et de la supply chain, le coût des approvisionnements a flambé alors qu’il représente 45% du chiffre d’affaires des fabricants de pompes et compresseurs : +120% pour l’acier par exemple, sans parler de l’énergie ou du transport de fret maritime qui se sont eux aussi envolés.


Ces hausses se sont poursuivies début 2022 en lien avec la guerre en Ukraine et les nouvelles restrictions sanitaires en Chine. Et elles risquent de pincer les marges d’exploitation des fabricants… sauf pour ceux qui détiennent un pouvoir de marché suffisant pour ajuster leurs prix.

En savoir plus Xerfi Spécific


Publié le mardi 24 mai 2022 . 2 min. 19

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :