CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL GRATUITEMENT
La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#4198a9
ACCUEIL ECONOMIE Secteurs & marchés La révolution des nouvelles...
https://player.vimeo.com/video/518503607?autoplay=1 Diane-Michaud-La-revolution-des-nouvelles-technologies-dans-l-agriculture-306347932.jpg
27/04/202103:26

L’agriculture vit une nouvelle révolution grâce aux technologies dites de précision basées sur la robotique, l’intelligence artificielle ou les objets connectés. Ce sont par exemple des drones agricoles, des systèmes d’autoguidage, des robots et systèmes d’automatisation, des systèmes de gestion de l’exploitation ou encore d’analyse des données météo. Selon l’étude Xerfi Innov, le cap des 10 000 robots agricoles installés a été franchi en France en 2020. Le segment des outils d’aide à la décision est lui aussi particulièrement dynamique. Et une nouvelle phase de développement pour ces marchés se dessine grâce au soutien des pouvoirs publics. Citons à ce titre le plan France Relance et le Green Deal européen annoncés en 2020 qui contribueront à accélérer la transition vers l’agriculture 4.0. Preuve de l’intérêt du monde agricole, l’enveloppe de 215 M€ allouée à la prime à la conversion des agroéquipements a été consommée en l’espace de seulement trois semaines alors que la période de demande de subvention était initialement prévue pour durer deux ans. Le temps des early adopters semble donc révolu et l’agriculture de précision touche désormais un plus large public.


La France, grande puissance agricole, est pourtant confrontée à un handicap de taille : une absence de grands groupes industriels mondiaux. L’Hexagone ne compte en effet aucun leader mondial de l’agroéquipement ou de la production d’intrants. Et, comme ses voisins européens, elle n’abrite pas non plus de méga-plateformes du numérique. De quoi attiser les craintes que la bataille autour de l’exploitation de la data agricole ne se résume à un match entre les géants du numérique américains et chinois… D’ailleurs, ils ont d’ores et déjà fait de ce marché un nouveau terrain de jeu, à l’image de Google, Microsoft ou encore Alibaba qui renforcent progressivement leurs liens avec les poids lourds de l’agrochimie tels que Bayer.


Dès lors, le développement de l’agriculture de précision dans l’Hexagone repose en partie sur un riche vivier de start-up. La France fait en effet figure de pionnière de l’AgriTech avec près de 250 jeunes pousses et un tissu dynamique qui s’est étoffé depuis le milieu des années 2010. L’Hexagone bénéficie également d’un écosystème favorable à l’éclosion des start-up de l’agriculture de précision. Elle dispose sur son territoire d’écoles et de laboratoires de recherche agronomique de premier plan tel l’IRSTEA et d’accélérateurs de start-up généralistes ou spécialisés qui accompagnent l’émergence de jeunes pousses. Seule ombre au tableau, la question du financement. Malgré d’importants progrès, la France fait encore face à un manque d’investisseurs de taille suffisante pour accompagner ces pépites. Une problématique encore accentuée par la crise qui s’est accompagnée d’une rationalisation des stratégies d’investissement des fonds. Les montants levés par les jeunes pousses françaises de l’agriculture de précision ont, certes, atteint des niveaux record en 2020. Mais les trois quarts ont résulté de deux opérations réalisées par les spécialistes de la robotique Naïo Technologies et VitiBot, deux acteurs à un stade avancé de leur développement.


En savoir plus
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier