Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les coopératives agricoles vont une nouvelle fois devoir prouver leur capacité d’adaptation. Au-delà de la crise, l’environnement agricole apparaît en effet mouvant et incertain selon une étude Xerfi Precepta. La séparation des activités de vente et de conseil des produits phytosanitaires prévue par la loi Egalim en est une première illustration. Cette réforme va se matérialiser dès 2021 et la plupart des coopératives ont annoncé se focaliser sur la vente… Mais les effets de ce choix bien naturels sont potentiellement importants avec d’un côté une diminution potentielle de l’usage des intrants en raison de la disparition des préconisations superflues. De l’autre côté, cette réforme exacerbera la concurrence par les prix sur la fourniture des intrants, concurrence initiée par les places de marché numériques et les groupes de l’agrochimie.


L’autre sujet d’actualité, c’est la future réforme de la PAC prévue pour 2023, sujet brûlant par excellence au sein de l’Union et qui crée de fortes incertitudes pour les coopératives. Les coopératives vont aussi devoir jongler avec le Green Deal européen, pas toujours très cohérent avec la PAC d’ailleurs, et qui vise à rendre l'Europe climatiquement neutre en 2050 et l’agriculture plus durable. Et l’un des objectifs consistent à réduire de moitié les usages des produits phytosanitaires d’ici 2030. De quoi provoquer une levée de bouclier au sein du monde agricole et accroître considérablement les incertitudes pour leurs partenaires à commencer par les coopératives dont une part substantielle des revenus provient de la vente de ce genre de produits.


Pour se préparer et répondre à ces nouveaux défis, les coopératives investissent massivement. D’abord dans le bio et les produits responsables compte tenu de l’évolution des modes de consommation. Autre axe majeur : l’intégration des métiers aval, c’est à dire les activités de transformation mais aussi et surtout le retail, maillon sur lequel les coopératives sont encore discrètes (en dehors des jardineries/animaleries). À ce titre, Invivo a pris une longueur d’avance avec le lancement de « Frais d’ici » en 2014 et le rachat de l’enseigne Bio & Co en 2018. Citons aussi Unicor qui dispose de 3 magasins sous enseigne Les Halles de L’Aveyron, d’Euralis et son concept La table des producteurs. Citons également la coopérative Cavac qui a lancé en 2020 sa marketplace coopcorico.fr. Troisième axe enfin, et non des moindres : le déploiement des technologies digitales auprès des adhérents pour accroître la compétitivité de la filière agricole française. Cette digitalisation prend des formes variées comme celle initiée par les coopératives Terrena et Axéréal qui ont toutes deux créé Wiuz, une plateforme digitale de mutualisation des données agricoles.


Ces chantiers d’ampleur demanderont bien sûr à être financés. Jusqu’alors, les cessions d’actifs figuraient parmi les principaux leviers… et cela risque de durer car la recherche de financements se révèle une mission ardue en raison de la faible rentabilité des coopératives et d’un modèle de gouvernance complexe, méconnu des investisseurs et relativement verrouillé.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER