La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Média & TIC L’Opinion, un journal à...
https://player.vimeo.com/video/122383213?autoplay=1 Thibault-Lieurade-L-Opinion-un-journal-a-contre-courant-1720.jpg
04/07/201303:17
Xerfi Canal présente l'analyse de Thibault Lieurade, journaliste Xerfi Canal

« L'Opinion est en avance sur son temps », à en croire l'ex-ministre Valérie Pécresse dans un message mis en ligne sur le site du nouveau journal lancé à la mi-mai. Ce n'est pas tout à fait l'avis des spécialistes de l'Histoire de la presse qui y voit davantage un retour dans le temps. Alors certes, à la lecture des premiers numéros, on se dit qu'il y a là un produit original avec sa pagination réduite, ses articles approfondis et ses invités prestigieux. Un concept qui tranche avec l'offre existante des grands titres qui visent une couverture plus exhaustive de l'actualité.

Mais l'Opinion de Nicolas Beytout renoue surtout avec la tradition de la presse militante. Une tradition incarnée au XXe siècle par Combat, la Nation, le quotidien gaulliste ou son pendant socialiste le Populaire, ou encore l'Humanité du parti communiste voire Rouge de la ligue communiste révolutionnaire. On pense aussi à la profusion de titres du milieu du XIXe. Pour l'Opinion, il ne s'agit pas pour l'heure de militantisme politique, mais économique, avec une ligne libérale et pro-business. D'ailleurs, clin d'?il de l'Histoire, un journal baptisé L'Opinion a déjà existé. C'était au début du XXe siècle. Il avait été lancé par des journalistes proches des milieux patronaux. C'est sur la même promesse de valeur ajoutée que se fonde le pari de L'Opinion : un décryptage orienté de l'actualité.

Le lecteur devra donc payer 1,50? pour 12 pages maximum dont 2.5 de publicité de ce décryptage orienté ? les mauvaises langues diront propagande -. Difficile en effet de faire payer pour de l'information brute à l'heure où elle est partout et gratuite, sauf à choisir, comme Mediapart, de produire soi-même l'actualité. Le problème, c'est que les opinions aussi s'expriment partout ? et gratuitement : sur les blogs, les réseaux sociaux, dans les commentaires des sites éditoriaux. On peut donc s'interroger : L'Opinion ne va-t-il pas à contre-courant des attentes des lecteurs, aujourd'hui plutôt à la recherche de concision et de simplicité comme en atteste le succès des journaux gratuits auprès des jeunes lecteurs ?

La question, dès lors, c'est : quel est le but de ce voyage dans le temps ? Les mauvaises langues disent qu'il faut bien occuper le journaliste-patron de presse Nicolas Beytout? Mais les vipères évoquent aussi des ambitions politiques derrière le papier. Il est vrai que l'anonymat des investisseurs, qui auraient mis entre 10 et 15 millions au pot est un secret solidement préservé, on le sait.

Le plus important, c'est de savoir si l'Opinion va ressusciter l'esprit militant d'après-guerre, et innover ainsi avec un business model qui réinvente la presse actuelle. La parole est aujourd'hui au lecteur. A lui de se faire sa propre opinion.

Thibault Lieurade, L'Opinion, un journal à contre-courant, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Médias / culture / loisirs

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier