La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Média & TIC Les médias du web à...
https://player.vimeo.com/video/122373063?autoplay=1 Thibault-Lieurade-Les-medias-du-web-a-l-assaut-de-la-presse-quotidienne-regionale-1494.jpg
26/02/201303:38
Xerfi Canal présente l'analyse de Thibault Lieurade, journaliste Xerfi Canal

Ils s'appellent Marsactu, Dijonscope ou encore le téléscope d'Amiens …Ce sont des pure players d'information locale. C'est-à-dire des médias qui couvrent l'actualité d'un territoire limité en étant présents sur internet uniquement. Depuis 3 ans, ils fleurissent un peu partout en France. Ils imposent un autre regard et un ton différent, souvent plus enlevé, dans un paysage historiquement trustée par la PQR.


Leur ambition ? Exister sur le terrain des géants de l'information locale. Mais pour l'instant, ils ne sont que des petits cailloux dans la chaussure de ces géants. Les titres de la PQR, même si les situations sont hétérogènes, sont bien installés localement et restent pour certains très rentables La Provence, par exemple, c'est un résultat brut d'exploitation de 5 millions d'euros.


En face de ces quasi-institutions, les pures players ne pèsent quasiment rien. Comparons Marsactu, le pure player de l'info marseillaise, avec le journal La Provence.  Marsactu, c'est 6 journalistes, 150 000 visiteurs uniques par mois. En face, la rédaction de La Provence compte 200 journalistes et 700 correspondants locaux. Et le journal revendique plus de 600 000 lecteurs chaque jour, et 1 million de visiteurs uniques sur son site par mois.


La pression est donc sur les pures players, même s'ils semblent aller dans le sens du progrès technologique. Aujourd'hui, leur défi est d'assurer leur pérennité. Reste à savoir comment la monétiser leur principal actif, leur audience.… Là encore, on retrouve une grande hétérogénéité des modèles.

Marsactu est aujourd'hui le pure player local le plus connu. Il a choisi de vivre de la publicité, qui ne lui a rapporté que 100 000 euros l'an dernier. Il lui faudrait tripler ce chiffre pour se rapprocher de l'équilibre…  Le choix de la publicité, c'est aussi celui qu'avait fait Dijonscope. Mais s'est rabattu en 2011 sur le payant. Il compte aujourd'hui 1 000 abonnés qui payent 5 euros par mois. C'est insuffisant pour arriver à l'équilibre : Dijonscope est en redressement judiciaire depuis novembre 2012.
Les pures players ont un double-problème :
1. leur audience cible est par définition limitée. Pas facile donc d'arriver au nombre d'abonnés qui permettront d'assurer l'équilibre.
2. 2. Un site internet ne peut vivre que de la publicité, en raison de son prix faible.


Pour les grands titres, la concurrence des pure players reste donc très limitée, aussi bien en termes de lecteurs qu'en termes de revenus publicitaires.  La PQR a aussi l'avantage des armes : elle touche des subventions, bénéficie d'un taux de TVA réduit, et est la seule habiliter à publier les annonces légales.


En fait, avec les pure players, la PQR se retrouve surtout face à une nouvelle liberté de ton dans le traitement de l'actualité. Un peu comme lors de l'apparition des radios libres. D'ailleurs, quand les titres historiques se sentiront vraiment menacés par l'essor des pure players, il y a de grandes chances qu'ils fassent comme avec les radios : les racheter ! Ce sera alors le signal que les pure players auront vraiment fait leur place dans le paysage de l'info locale.
Thibault Lieurade, Les médias du web à l'assaut de la presse quotidienne régionale, une vidéo Xerfi Canal

Thibault Lieurade, Les médias du web à l'assaut de la presse quotidienne régionale, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Economie numériqueMédias / culture / loisirs

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier