Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Suis-je un entrepreneur, suis-je un salarié ? On imagine encore trop souvent que ces deux catégories sont opposées.


- Le salarié accepte l’autorité d’un employeur en échange d’un salaire
- L’entrepreneur décide et développe son activité en tout autonomie.


La réalité montre que les individus sont de plus en plus souvent entrepreneurs et salariés, soit en même temps soit au cours de leur vie.

On observe deux tendances dans le monde du travail :


- L’intrapreneuriat. Si on considère qu’un entrepreneur est quelqu’un qui crée une activité économique, alors on observe que de plus en plus de salariés sont chargés de développer des nouvelles activités au sein des entreprises en étant autonomes. Ces intrapreneurs – ou ces entrepreneurs internes, sont des salariés qui portent dans leur entreprise des projets de création d’activités nouvelles !


- L’entrepreneuriat hybride. Il y a de plus en plus de personnes qui ont une activité entrepreneuriale en parallèle de leur activité salariée, avec le statut d’auto-entrepreneur – ou plutôt de micro-entrepreneur comme on devrait le dire aujourd’hui – qui permet de conduire de front deux activités en parallèle.


Cet entrepreneuriat hybride est un phénomène en développement, puisqu’on estime que 20% a 25% des porteurs de projets de création qui sont portés par des salariés. Cela permet d’avoir :


- Une activité entrepreneuriale pour avoir un complément de revenu ou d’activité,
- Mais aussi de maintenir une activité salarié qui permet de tester à moindre risque son concept avant de se lancer à son compte !

Si le constat est sans appel pour les personnes à un moment donné, cela est encore renforcé par la prise en compte de la carrière : chacun d’entre nous aura environ 42 ans de carrière, si ce n’est plus… On va observer le passage d’un statut à l’autre, selon les opportunités ou les contraintes de la vie.


- Il sera possible d’arrêter l’activité entrepreneuriale pour prendre une responsabilité intéressante dans une entreprise,
- De maintenir en même temps salariat et entrepreneuriat
- de revenir à l’entrepreneuriat lorsque l’avenir professionnel n’est plus assuré dans l’entreprise nous emploie ou lorsque nous trouvons une opportunité de marché intéressante.


L’entrepreneuriat hybride est donc une activité à suivre !


Publié le lundi 2 novembre 2020 . 2 min. 33

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :