La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/188980966?autoplay=1 Jerome-Barthelemy-Jerome-Barthelemy-Les-trois-ressorts-fondamentaux-de-la-motivation-5564.jpg
21/02/201702:48

La plupart des gens ne sont pas motivés par leur travail. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas uniquement une question d’argent. Au-dessous d’un certain seuil, une rémunération insuffisante pose problème. Au-delà de ce seuil, augmenter la rémunération ne permet pas d’accroître la motivation. En s’appuyant sur les travaux menés depuis plusieurs décennies par Edward Deci et Richard Ryan, Daniel Pink a identifié les trois principaux ressorts de la motivation : l’autonomie, la maîtrise et la finalité.


L’autonomie. Elle peut prendre des formes très différentes. Parmi les principales : décider de ce sur quoi on travaille, de quand on travaille, de comment on travaille ou d’avec qui on travaille. L’exemple d’Altissian permet d’illustrer le premier cas. Une fois par trimestre, les employés de cette SSII australienne peuvent consacrer 24 heures à un projet qu’ils ont librement choisi. Le seul prérequis est qu’il ne fasse pas partie de leur périmètre d’activité habituel. L’opération commence le jeudi à 14 h et se termine le vendredi à 16 h. Elle est appelée FedEx Day … car FedEx « livre en une journée » !


La maitrise. Plus on a le sentiment de maîtriser une activité, plus on est motivé. Idéalement, il faut que l’activité ne soit ni trop facile ni trop difficile à maîtriser. Si une activité est trop facile, le fait de la maîtriser ne nous apportera aucune satisfaction. Si une activité est trop difficile, on ne parviendra jamais à la maîtriser. Ce ressort de la motivation permet d’expliquer le succès de Wikipedia par exemple. Au début des années 2000, personne n’aurait parié que Wikipedia (une encyclopédie rédigée « pour le plaisir » par des dizaines de milliers de bénévoles) aurait plus de succès qu’Encarta (une encyclopédie rédigée par des experts grassement rémunérés par Microsoft).


La finalité. Le fait de contribuer à l’avantage concurrentiel d’une entreprise ou la création de valeur pour les actionnaires ne fait rêver personne. On est beaucoup plus motivé dans une entreprise qui a une véritable raison d’être. Par exemple, les employés d’IKEA ne se voient pas comme des gens qui vendent des meubles bon marché. Ils se voient plutôt comme des gens qui contribuent à améliorer la vie quotidienne de tous ceux qui ne peuvent pas se payer des meubles haut de gamme.


En bref, l’argent n’est pas le ressort principal de la motivation. Au-delà d’un certain seuil, l’autonomie, la maîtrise et la finalité jouent un rôle beaucoup plus important.


 
Source : Pink, D. (2011), Drive: The surprising truth about what motivates us, Penguin.

 

Jérôme Barthélemy, Les trois ressorts fondamentaux de la motivation, une vidéo Precepta Stratégiques.


En savoir plus

Mots clés : ManagementRecherche en gestionMotivationStratégieRecherche en gestionBien-être

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier