La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Stratégie & Management Le manque de sommeil favorise...
https://player.vimeo.com/video/298584140?autoplay=1 Thomas-Durand-Le-manque-de-sommeil-favorise-la-creativite-strategique--8167.jpg
15/11/201803:20

La fatigue et le manque de sommeil sont réputés être néfastes pour le dirigeant et pour sa performance à la tête de son organisation. Pourtant une étude récente suggère que ce n’est aussi simple.

Dans son travail doctoral, Florence Guiliani a étudié l’effet de la fatigue et d’un déficit chronique de sommeil de patrons de PME sur leur capacité à repérer et à tirer parti d’opportunités entrepreneuriales, c’est-à-dire d’idées de business nouveaux. Florence Guiliani parle de vigilance entrepreneuriale pour englober trois tâches complémentaires :

1-Le Repérage : repérer une idée nouvelle,

2-L’Association d’idées: recombiner cette idée avec d’autres idées déjà identifiées mais encore non exploitées, pour imaginer une voie nouvelle concrète pour avancer

3-L’évaluation : l’analyse qui permet de décider de poursuivre ou non la piste envisagée

L’étude a pris la forme d’une enquête par questionnaire auprès de 250 patrons de PME. L’enquête a permis de confirmer un premier résultat connu, à savoir le déficit chronique de sommeil (la dette de sommeil) qui, statistiquement, affecte une majorité d’entre eux.

Autre confirmation attendue, l’état de fatigue associé au manque de sommeil influe négativement sur le niveau d’attention et de concentration des dirigeants, affaiblissant ainsi leurs capacités de repérage et d’évaluation d’opportunités entrepreneuriales nouvelles.

Mais une surprise très intéressante a surgi des résultats de cette étude :

La fatigue liée au manque de sommeil apparaît renforcer, et non pas réduire, la capacité d’associations d’idées. L’association d’idée, c’est le jeu de recombinaisons libres qui va faire que l’idée nouvellement repérée peut être en quelque sorte ensemencée et enrichie.

A la réflexion, ce résultat apparemment contrintuitif ne l’est pas tant que ça. Un état de fatigue et de flottement permet une forme d’errance mentale qui s’avère propice à l’association d’idée, à une pensée latérale qui alimente la créativité stratégique. Quand l’acuité de la concentration est là, les interdits, les allants-de-soi, les idées reçues, les  « vous-n’y-pensez-pas » font la loi pour maîtriser et restreindre l’imagination. La fatigue autorise une pensée plus échevelée, plus vagabonde, laissant libre cours à des voies originales, des élucubrations, des impensés que la rigueur analytique sérieuse d’un esprit reposé condamnerait sans même en délibérer.

Quand le patron de PME travaille trop au point d’accumuler une dette de sommeil, c’est a priori préjudiciable à sa performance de dirigeant (atonie, énervement, décisions hâtives ou à l’emporte-pièce ou au contraire indécision, etc.). En matière de vista entrepreneuriale, la fatigue est tout aussi préjudiciable à sa capacité de repérage et d’évaluation d’idées nouvelles. Mais pas à sa capacité d’association d’idées.

La fatigue et le manque de sommeil peuvent avoir du bon. Mais à consommer avec modération.


En savoir plus

Mots clés : StratégieOpportunitésSommeilFatigueCréativité stratégiqueManque de sommeil

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier