Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Le syndrome du prince : l’entrepreneur et la transgression

Publié le lundi 4 septembre 2017 . 2 min. 49

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Quiconque a un jour accompagné un entrepreneur dans sa démarche sait l’extraordinaire dose d’audace, de persévérance et d’énergie que le développement d’une entreprise exige. L’entrepreneur incarne la figure moderne de l’aventurier, adaptée à un siècle où non seulement l’économie est mondialisée.


Alors que le tissu économique connaît un puissant mouvement de renouvellement sous l’effet des nouvelles technologies liées au numérique, le rayonnement des startups et de ceux qui les portent n’a jamais été aussi grand. La figure de l’entrepreneur est désormais celle d’un héros contemporain, pourfendeur des rentes et des rigidités du passé, concurrençant par sa fortune accumulée, à la fleur de sa jeunesse les plus grands capitaines d’industrie d’hier, sujet de biopics et de légendes.


Bien des observateurs ont cherché à faire la lumière sur la nature et les points communs de la psychologie particulière de l’entrepreneur. Parmi les différents points communs identifiables, il en est un qui a été trop peu souligné : la propension à la transgression.


Dans son combat quotidien pour développer son activité (faire accepter ses idées, surmonter les difficultés financières, générer de l’adhésion, explorer sans cesse de nouvelles pistes stratégiques…), l’entrepreneur est confronté à de nombreux contraintes dont beaucoup prennent la forme de normes (officielles ou officieuses). L’un des moyens utilisés par l’entrepreneur pour faire face à ces contraintes est, dans certains cas, de les contourner, c’est-à-dire de transgresser sciemment certaines normes (des normes fiscales ou sociales par exemple).


Nous avons identifié trois types de transgressions correspondant chacune à une logique particulière aux yeux de l’entrepreneur :
• La transgression des normes collectives, qui permettent à l’entrepreneur de se redéfinir un cadre personnel et d’affirmer son identité.
• La transgression utilisée comme un moyen d’accès à une pensée créatrice.
• La transgression enfin comme reflet de la priorité donnée aux valeurs et objectifs de l’entrepreneur.


Ces transgressions semblent étroitement liées à un état d’esprit particulier des entrepreneurs : les pratiques de contournement des règles, sciemment réalisées, sont légitimées par qu’ils se sentent investis d’un rôle particulier en tant qu’entrepreneur.


Nous proposons ainsi de qualifier cette disposition de « syndrome du Prince », par référence au livre éponyme de Machiavel dans lequel ce dernier donne au Prince le privilège de légitimement déroger aux règles communes, du fait de son destin particulier. De cette façon, celui qui déroge aux règles peut, dans le même temps, de façon paradoxale, en reconnaître la légitimité.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER