Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Omnicanalité, drive-to-store, social marketing… Les RetailTech accompagnent la transformation numérique des distributeurs, e-commerçants, foncières commerciales ou des marques de produits de grande consommation. La crise sanitaire nous a rappelé que cet enjeu du digital était fondamental dans le retail, ouvrant de belles opportunités aux start-up technologiques. Elles n’ont d’ailleurs pas perdu de temps pour affiner leurs stratégies et lever des fonds. C’est le cas de Contentsquare qui est devenu une nouvelle licorne française en mai 2020. Le spécialiste des données produits Alkemics a de son côté levé 21 M€ en juin 2020. D’autres leaders ont émergé ces dernières années avec de grandes ambitions internationales comme Akeneo, iAdvize, Mirakl ou Wynd. Des acteurs qui ont d’ailleurs trusté la majeure partie des 300 M€ levés en France en 2019.

Contrairement à ce qui se passe dans l’immobilier avec les PropTech et surtout dans la finance avec les FinTech, les grandes enseignes de distribution et les foncières commerciales sont peu actives en matière d’acquisitions de RetailTech. En réalité, ils ont jusqu’ici préféré la flexibilité pour mettre en œuvre leur transformation numérique, en nouant des contrats commerciaux, en participant à de grands dispositifs d’incubation ou en choisissant des démarches d’open innovation pour identifier des solutions innovantes à expérimenter au sein de leur organisation. L’accélération digital du retail changera peut-être les choses… Des zones de turbulence se manifestent aussi pour ces start-up dont les modèles d’affaires restent encore imparfaits. Il y a bien sûr la question du financement avec l’incertitude d’être moins soutenu par le capital-risque pendant un temps. La question réglementaire autour des données se pose également.

Au-delà, les dirigeants de ces sociétés technologiques comptent bien renforcer et étendre leur offre afin de se différencier dans un univers ultra-concurrentiel, par des investissements en R&D, par des partenariats ou par des fusions-acquisitions. Les RetailTech cherchent également à accroître et diversifier leur portefeuille clients. Cela passe par le renforcement de l’équipe commerciale, par des partenariats avec des éditeurs et intégrateurs de logiciels ou encore par le développement de l’interopérabilité des solutions. Les acteurs les plus ambitieux tentent aussi le développement international, notamment sur les marchés américains et européens.

Néanmoins, seuls les acteurs ayant démontré la solidité de leur modèle pourront déployer à l’avenir de telles stratégies de croissance car la crise va sans aucun doute durcir les conditions de marché et de financement…


Publié le lundi 21 septembre 2020 . 2 min. 49

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :