La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Le graphique 20 ans de crises et rebonds...
https://player.vimeo.com/video/122916058?autoplay=1 20-ans-de-crises-et-rebonds-americains-2211.jpg
27/02/201402:33
Les années 90 commencent par une récession aux Etats-Unis. La croissance se dérobe et tombe de 3% environ à -0,1% fin 1991. Une crise, dont le détonateur a été la Guerre du Golfe. L'activité reprend son envol en 1992. Sa hausse culmine à près de 5% au début des années 2000. Une période exceptionnelle qui repose, sur la révolution internet et la formation d'une double-bulle (du crédit et des marchés d'action). La remontée des taux d'intérêt stoppe l'euphorie. L'éclatement de la bulle internet en mars 2000 provoque un krach boursier général qui emporte l'économie réelle. La croissance passe sous 1% mais ne sombre pas grâce à l'activisme de la Fed. Elle repart mollement en 2002 et l'éminence d'un conflit avec l'Irak fournit l'occasion d'une relance budgétaire. La Fed accompagne le mouvement par une politique toujours accommodante : en termes réels, le taux directeur est négatif de 2003 à 2005. Des taux bas qui facilitent l'achat à crédit de biens durables et de logements par les classes moyennes, dont les revenus salariaux sont sous pression. Mais la baisse des prix immobiliers à l'été 2006 provoque une hausse des défauts des emprunteurs piégés par le mécanisme pervers des subprimes. Les faillites bancaires s'enchaînent, et la crise devient systémique avec la chute de Lehman Brothers le 15 septembre 2008. La panne du crédit fait alors sombrer la croissance qui touche le fond fin 2009, en recul de plus de 3%, le pire résultat de l'après-guerre. Une crise d'une très grande violence à laquelle la Fed répond par la mise en place d'une politique monétaire non conventionnelle. Le gouvernement fédéral, de son côté, laisse filer le déficit et active tous les leviers de la politique industrielle. La croissance est de retour, avec en arrière-plan une véritable renaissance industrielle du pays, facilitée par les choix radicaux en matière d'exploitation de pétrole et gaz non conventionnels. Une croissance solide proche ou supérieure à 3% selon les prévisions de la Fed pour 2014 et 2015. 

Le graphique, 20 ans de crises et rebonds américains, une vidéo Xerfi Canal     

En savoir plus

Mots clés : Economie mondiale

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier