La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Le graphique 25 ans de plans de logement
https://player.vimeo.com/video/123462881?autoplay=1 25-ans-de-plans-logement-2551.jpg
12/06/201403:28
Les années 90 commencent mal. La construction neuve plonge à un plancher historique,  267 500 mises en chantier seulement fin 1993. Le choc est d'autant plus violent qu'il suit une période euphorique pour la promotion immobilière. Pris à contre-pied, les promoteurs se retrouvent avec des stocks pléthoriques et stoppent tous nouveaux programmes. Le redressement du bâtiment devient alors une urgence politique et bénéficie coup sur coup de deux plans de relance : le 1er en mars 1992 (sous la gauche), le second en mai 1993 (sous la droite). Le succès est mitigé. Certes, les mises en chantier repartent et dépassent la barre des 325 000 aussi vite qu'ils en étaient tombés. Mais il ne s'agit que d'un soubresaut. Une fois passé l'effet dopant des plans de relance, c'est la rechute dés 1996. Trois éléments vont ensuite permettre d'inverser la tendance fin 1998. D'abord, c'est la reprise et les taux d'intérêt baissent. Ensuite, la forte demande potentielle redevient solvable. Elle est attisée par la pression démographique et l'accroissement du nombre de foyers individuels liés aux évolutions sociétales. Enfin, il y a l'action publique. A partir de 1996, c'est le fameux Périssol qui entre en jeu. Paradoxalement, c'est sa fin annoncée qui va faire son succès. Son remplacement par la loi Besson, moins favorable, va accélérer le passage à l'acte : la barre record des 350 000 mises en chantier est dépassée en août 1999. Le soufflé retombe rapidement d'autant que s'ajoute la crise de la nouvelle économie. Mais à la sortie, dés 2004, la phase d'euphorie de la dette va relancer la machine. Une euphorie exceptionnelle : les mises en chantier passent le seuil des 400 000 début 2005, cassent le plafond des 450 000 courant 2006 et terminent à plus de 472 000. Un bond de 41%. Une envolée favorisée par des taux d'intérêt très lights, le succès du prêt à taux zéro et l'allongement de la durée des emprunts. Et il ne faut bien sûr pas oublier la flambée de l'immobilier qui pousse à l'achat. Les turbulences de la période 2007-2008 sont à relativiser, les fluctuations s'effectuant au dessus du niveau exceptionnel de 450 000. La crise de 2008-2009 va en revanche faire tomber la fièvre acheteuse. Les mises en chantier dégringolent brutalement à 325 000. Soutenus par le dispositif Scellier (mis en place le 1er janvier 2009), la construction neuve se ressaisit avec la baisse des taux et la reprise économique, vite avortée, de 2011. Un baroud d'honneur qui l'emmène une dernière fois jusqu'à 425 000 mises en chantier début 2012. Ensuite, c'est la bérézina. Les mises en chantier s'effondrent. La fin du Scellier réanime un instant la flamme, sans changer la tendance de fond : la construction neuve se rapproche du plancher des 325 000 en février 2014 et tombe encore plus bas encore en avril 2014. Le dispositif Duflot n'a visiblement toujours pas trouvé son public. C'est un niveau comparable à celui de la fin 1998, c'était il y a plus de 15 ans. La leçon de l'histoire est limpide : quelle que soit la couleur du gouvernement, une conjoncture économique favorable et une hausse des prix de l'ancien relancent la construction neuve bien mieux qu'un dispositif d'incitation fiscal.      
     

Le graphique, 25 ans de plans logement, une vidéo Xerfi Canal

En savoir plus

Mots clés : Politique économiqueBâtiment / ConstructionImmobilier

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier