Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La restructuration de WeWork acte-t-elle la fin de l’hypercroissance dans le coworking ? La nouvelle étude Focus de Xerfi sur le coworking s’est penchée sur les conséquences de la fermeture de plusieurs sites du groupe en région parisienne sur le secteur. Un groupe dont l’avenir est en suspens depuis son placement sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites en novembre 2023. Rappelons que WeWork, avant ces fermetures, était le 1er opérateur francilien en surfaces exploitées et le 2e au niveau national derrière IWG. Mais d’après nos experts, les difficultés de WeWork sont davantage liées à une gestion défaillante qu’à un problème structurel du marché du coworking. Car en effet ses fondamentaux sont solides en raison du besoin accru de flexibilité des entreprises. Les professionnels du coworking ont par ailleurs démontré leur capacité à exploiter des espaces de bureaux et à les valoriser à travers des services aux occupants. Et dans un contexte de marché des bureaux perturbé, les acteurs du coworking se positionnent de surcroît de plus en plus comme des partenaires clés des propriétaires d’actifs.


Selon nos experts, le secteur des bureaux flexibles devrait continuer à gagner du terrain sur l’offre traditionnelle pour trois raisons :


• Primo, les ouvertures se poursuivent. Spaces va par exemple occuper 10 000 m² de la tour To-Lyon. Les principaux réseaux projettent encore la création de « flagships » de plusieurs milliers de mètres carrés, à échéance annuelle ou bisannuelle.
• Secundo, le développement en régions dispose d’un fort potentiel de croissance. Les acteurs les plus offensifs des dernières années y sont d’ailleurs implantés à l’image de Flex-O, Newton Offices, Now, InSitu ou Bureaux & Co.
• Enfin, les acteurs du coworking enrichissent leur promesse de valeur, aussi bien auprès des utilisateurs que des propriétaires des murs. Les professionnels du coworking ont par exemple davantage recours au contrat de management au lieu du bail commercial dans le cadre de leurs relations contractuelles avec les propriétaires. Ce type d’engagement permet d’associer le propriétaire dans le succès d’un espace de bureaux flexible et de limiter l’investissement initial de l’exploitant. 


Au-delà de l’analyse des tendances du marché, cette étude offre une analyse détaillée de la concurrence. L’étude passe aussi au crible les stratégies de croissance des professionnels du coworking. Elle intègre également des prévisions exclusives des experts de Xerfi sur le secteur jusqu’en 2026.


Pour des informations plus complètes sur cette analyse, vous pouvez télécharger le document de présentation qui se trouve à côté de la vidéo.


Publié le jeudi 6 juin 2024 . 3 min. 36

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :