Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les acteurs du grand âge affrontent une grave crise de confiance qui les pousse à riposter. Pour améliorer leurs positions sur ce marché complexe, mais à fort potentiel, il leur faut trouver le point d’équilibre entre optimisation des coûts et qualité des soins. En réalité, à l’aube d’un bouleversement des parcours des personnes âgées, l’un des facteurs clés de succès de demain consistera à sortir du dilemme « tout EHPAD » ou « tout maintien à domicile » et à diversifier les solutions proposées. Ce sont quelques-unes des grandes conclusions de la nouvelle étude Xerfi Precepta sur les acteurs du grand âge.


Si le concept d’EHPAD hors les murs constitue une première réponse à ce dilemme, d’autres terrains restent à explorer, comme les hébergements intermédiaires : je pense aux résidences intergénérationnelles, aux colocations ou au béguinage... En tout état de cause, les acteurs devront jouer la carte du care management et pousser plus loin la logique du parcours de soins, en décloisonnant les métiers. Les groupes intégrés du grand âge pourraient ainsi s’en sortir renforcer.


Dans ce contexte de transformation profonde du marché de la dépendance, comment va se structurer l’offre d’hébergement pour seniors d’ici 2050 ? Quelle sera la dynamique de privatisation de la prise en charge des seniors à moyen terme ? Et à quelles évolutions du jeu concurrentiel faut-il s’attendre pour les acteurs des services à domicile ? Pour répondre à ces questions, les experts de Xerfi ont analysé les stratégies des acteurs du grand âge dans les services et l’hébergement. Mentionnons notamment :


• Les expérimentations portant sur les EHPAD « hors les murs », avec les offres nouvelles de LNA Santé, de la Croix-Rouge française, de SOS Seniors et du Groupe Vyv.
• L’émergence d’alternatives à l’EHPAD, que ce soit les colocations seniors de Cosima, les résidences intergénérationnelles de Complicity ou encore les accueils familiaux de MonSenior.
• 3e axe analysé dans l’étude, les initiatives pour remédier à la crise des EHPAD, qui vont de l’obtention du statut de « société à mission », au renforcement des démarches qualité, en passant par la multiplication des mesures RH pour attirer et fidéliser les équipes.
• Les acteurs du grand âge misent aussi sur les technologies numériques pour mieux repérer les personnes fragiles et favoriser la prévention, améliorer les conditions de vie à domicile voire pour optimiser leur propre back-office.
• L’étude analyse aussi les stratégies de maillage territorial, en particulier celles des réseaux de services d’aide et d’accompagnement à domicile.


Publié le mercredi 18 janvier 2023 . 2 min. 53

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :