Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Selon la dernière étude Xerfi Precepta, les réseaux de mandataires s’apprêtent à franchir une nouvelle étape décisive alors que leur trajectoire a jusqu’ici été fulgurante. Après 10 ans de forte croissance, portée par un marché immobilier euphorique, ils occupent à présent une place de choix dans le paysage concurrentiel de la transaction de logements. Ils se sont en particulier appuyés sur des politiques d’expansion très ambitieuses, avec le soutien massif du capital-investissement.


Mais, d’après les experts de Xerfi, la correction du marché immobilier résidentiel menace désormais ces acteurs assez jeunes qui vont vivre leur première crise. Le repli des transactions pourrait fragiliser les têtes de réseaux, décourager les mandataires, multiplier les départs et in fine affaiblir durablement les marques les moins fortes. La concurrence va en outre monter de plusieurs crans avec les agents immobiliers, voire avec le particulier à particulier.


Dans ce contexte, quels leviers permettront aux réseaux de poursuivre leur développement ? Et quels impacts anticiper du retournement de l’immobilier sur leur activité d’ici 2024 ? Pour répondre à ces questions, le rapport a analysé les grands axes de développement des réseaux mandataires. Parmi ces axes, mentionnons :


• L’expansion des réseaux qui passe par le recrutement et la fidélisation des agents, par l’internationalisation ou dans un autre ordre d’idée par des levées de fonds pour financer ce développement. Les analystes de Xerfi se sont intéressés à Rezoximo qui s’ouvre aux débutants pour atteindre 1 800 agents en 2027.


• 2e axe, le travail sur la notoriété et l’image de marque via l’usage des réseaux sociaux, les campagnes de communication grand public et le renforcement de la marque. C’est notamment la stratégie poursuivie par 3G Immo qui s’est doté d’une nouvelle identité de marque pour moderniser son image et mieux scinder son offre.


• Les réseaux de mandataires misent également sur le digital au service du marketing et de l’expérience client. Ils exploitent notamment la visibilité et les données des portails immobiliers. Ils optimisent également leurs process en back-office à l’instar de IAD et de son projet Hermes 21 pour industrialiser les processus financiers du réseau au niveau mondial.


• Les acteurs élargissent aussi leur offre de biens et de services associés à l’instar de IAD qui se lance dans le neuf et la gestion locative.


Publié le jeudi 6 avril 2023 . 2 min. 58

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :